INGÉRENCE DE LA FRANCE AU MALI Fréderic Kanouté dément la  » déclaration  » qui lui est attribuée Fréderic Kanouté dément la  » déclaration  » qui lui est attribuée

Please follow and like us:

  • Share

INGÉRENCE DE LA FRANCE AU MALI Fréderic Kanouté dément la " déclaration " qui lui est attribuée Fréderic Kanouté dément la " déclaration " qui lui est attribuée

Mercredi matin, la toile était inondée d’une déclaration d’ingérence de la France au Mali prêtée à l’ancien footballeur international Malien Frédéric Oumar Kanouté.

Sur ce post imputé à Fréderic, qui serait adressé à l’ambassadeur de France au Mali, on peut y lire notamment :  » Monsieur, le Mali et les Maliens sont témoins de la complicité de votre pays avec les supposés djihadistes. Cette complicité résume la stratégie néocolonialiste de la France à la destruction et à la division de notre pays. La France est présente à Kidal pour les recherches minières et minéralières, le pétrole, le charbon, le fer, l’uranium, la bauxite et autres.

Et cela s’explique par votre projet de construction d’un aéroport international dans la région pour faciliter la liaison, le transport des produits via un vol direct Kidal – Paris « . Seulement voilà : l’ancien buteur des Aigles du Mali affirme ne pas être l’auteur de ce message. Hier après-midi, il a démenti sur son compte twitter.  » Des déclarations que j’aurais faites circulent sur les réseaux sociaux à propos de l’ingérence de la France au Mali. Ces déclarations sont fabriquées et bien entendu si je souhaite en faire elles viendront de mon compte certifié « , a-t-il posté.

Sory Ibrahima COULIBALY

Source: l’Indépendant

  

Perspectives de développement économique La Fondation Konrad Adenauer Stiftung s’invite dans le débat

Please follow and like us:Perspectives de développement économique La Fondation Konrad Adenauer Stiftung s’invite dans le débat L’Hôtel Salam accueille

  

Perspectives de développement économique La Fondation Konrad Adenauer Stiftung s’invite dans le débat

Please follow and like us:Perspectives de développement économique La Fondation Konrad Adenauer Stiftung s’invite dans le débat L’Hôtel Salam accueille