ven. Août 14th, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Reconduit à la tête du Mamahira AC de Kati pour un mandat de 4 ans Le président Souleymane Soumano s’engage «à faire respecter les textes du football national»

Reconduit à la tête du Mamahira AC de Kati Le président Souleymane Soumano s'engage «à faire respecter les textes du football national»

L’Assemblée générale pour l’élection du président du Mamahira AC de Kati s’est déroulée, mardi, à l’hôtel Kani. Les délégués ont réaffirmé leur confiance en l’Honorable Souleymane Soumano, reconduit pour un nouveau mandat de 4 ans. Il place son mandat sous le signe du « rassemblement et de la lutte contre les violations des textes dans le football malien ». 

L’Honorable Souleymane Soumano rempile à la tête du Mamahira AC. Il a été réélu, mardi, en la faveur d’une Assemblée générale tenue à l’hôtel Kani. Il faut noter que deux candidats étaient en lice pour la présidence du club phare de Kati. Toutefois, lors du scrutin, Lahaye Cissé  (1er vice-président du bureau sortant) a retiré sa candidature. Avant de déclarer : «  J’ai travaillé avec l’Honorable Souleymane Soumano pendant son premier mandat. Et je sais les efforts qu’il a consentis pour redynamiser le Mamahira AC. A cet effet, s’il n’y a que deux dossiers de candidature, je préfère retirer le mien. Car je ne peux pas m’opposer à Soumano. Et s’il rempile, je suis disponible à retravailler avec lui « . 

Ainsi, après ce retrait, le député élu dans la circonscription électorale de Kati sous les couleurs  du  parti RPM a été plébiscité lors du vote. Il a récolté dix voix sur onze. Il lui revient  désormais de composer son bureau, comme les textes du club l’indiquent.

Un vide juridique  conjuré

Soulignons que le mandat du bureau sortant expirait, hier mercredi. Afin de ne laisser aucun vide juridique, il a donc pris les devants en organisant, mardi, cette Assemblée générale élective qui était supervisée par les mandataires de la Ligue régionale de football de Koulikoro. Il s’agit d’Edouard Kanouté (président de la Commission média) et Mamaye Diabaté (président de la Commission électorale). Ce dernier a exprimé toute sa satisfaction pour le bon déroulement de  l’élection.  » Le Mamahira AC pouvait organiser son Assemblée générale sans nous. Mais dans sa politique de prôner la transparence, la Ligue a été invitée pour superviser les travaux, qui se sont déroulés dans les règles de l’art. Nous félicitions le nouveau bureau « , a-t-il martelé.

Ancien capitaine du Mamahira AC et actuel Directeur technique du club, Youssouf Koné dit  »Pélé » s’est, pour sa part, réjoui de la reconduction du président sortant.  » Depuis la venue de l’Honorable Souleymane Soumano à la tête du Mamahira AC, il y a eu un changement notable dans la gestion du club. Il a injecté un sang neuf, qui a permis au club de se maintenir parmi l’Elite. Sa reconduction me comble personnellement et je continuerai à lui apporter tout mon soutien pour l’atteinte des objectifs « , a-t-il souligné.

Faire respecter les textes du football

Quant au président réélu, il a exprimé toute sa joie.  » Je remercie tous les acteurs du football de Kati. Je suis très content de la manière dont j’ai été réélu. Sur 11 voix, 10 m’ont renouvelé leur confiance. Cela traduit l’engagement des délégués du Mamahira AC à consolider les acquis. Je mesure l’ampleur de la tâche qui m’est confiée. Durant ce nouveau mandat, nous comptons hisser  le Mamahira AC au sommet du football malien. Cela ne peut, toutefois, se faire sans l’union sacrée autour du club. Je demande donc à tous les Katois de s’impliquer pour qu’ensemble nous travaillions pour le bonheur du football à Kati « , a lâché l’honorable Souleymane Soumano.

Puis d’ajouter :  » aussi, je m’engage à faire respecter les statuts du Mamahira AC, en particulier et ceux du football malien, en général. Car, nous avons constaté que ce sont les violations de textes qui gangrènent le football malien. Il faudra lutter efficacement contre ce fléau « .

Rappelons que le premier mandat de l’Honorable Souleymane Soumano a été très mouvementé. La crise au sein de la Fédération Malienne de Football était passée par là. Pour des fins électoralistes, un bureau parallèle du Mamahira AC, soutenu par la Mairie de Kati, s’était autoproclamé. Mais le Comité de Normalisation, que dirigeait Mme Daou Fatoumata Guindo, a tranché le litige en légitimant le bureau de l’Honorable Souleymane Soumano.

Sory I COULIBALY

Source: l’Indépendant