dim. Jan 19th, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Salif Kéïta dit Domingo honoré à Sikasso Un Complexe Sportif porte désormais le nom du Premier Ballon d’Or Africain  au quartier Wayerma II

Salif Kéïta dit Domingo honoré à Sikasso Un Complexe Sportif porte désormais le nom du Premier Ballon d'Or Africain au quartier Wayerma II

Véritable icône du football africain, Salif Kéita dit  »Domingo » vient d’être immortalisé à  Sikasso, troisième Région administrative du Mali. Le Complexe Sportif et des Métiers de Sikasso (COMES) a été baptisé à son nom.   

Après Saint-Etienne (France), où un terrain de football porte son nom au Parc des Sports, depuis mai 2018, Salif Kéita dit  »Domingo » a été également honoré à Sikasso. En effet, le Premier Ballon d’Or Africain a, de nouveau, été porté au rang de référence à travers le Complexe Sportif et des Métiers de Sikasso (COSMES) qui affichera désormais son nom.

Le joyau est bâti sur une superficie de trois hectares,  au sein du quartier Wayerma II. Il comprend deux terrains de football gazonnés, un terrain de Basketball, une salle de Gym, un terrain de Pétanque, un terrain de Handball et un Centre multifonctionnel pour l’apprentissage de certains métiers (mécanique auto, menuiserie métallique et bois, entre autres).

L’inauguration de l’infrastructure s’est déroulée le samedi 7 décembre. C’était en présence de l’ancien attaquant des Aigles du Mali et de l’AS Real de Bamako. Il était accompagné d’une forte délégation d’anciens footballeurs du Mali.

Pour le promoteur du COMES, Aliou Sangaré, ce geste vise à magnifier Salif Kéita.  » J’ai décidé de donner le nom de Salif Kéita à ce complexe car la  »Panthère Noire » est au début et à la fin du football malien. Partout dans le monde, en parlant du football, le nom du Premier Ballon d’Or Africain résonne. Salif est un monument reconnu partout dans le monde. Ce geste est signe de reconnaissance à son égard « , a-t-il indiqué.

Très ému, l’ancien président de la Fédération Malienne de Football a déclaré :  » je suis très fier que mon frère Aliou Sangaré ait donné mon nom à son Complexe. C’est un bel hommage« .

A souligner que la cérémonie d’inauguration a été marquée par la coupure symbolique du ruban devant l’entrée du complexe, deux matches de football et des prestations de balafonnistes chevronnés.

Sory I. COULIBALY

Source: l’Indépendant