sam. Mai 15th, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Centre de Santé Communautaire de Kolébougou L’établissement sanitaire fait peau neuve grâce à l’entregent du maire Eli Diarra

Centre de Santé Communautaire de Kolébougou L'établissement sanitaire fait peau neuve grâce à l'entregent du maire Eli Diarra

Le Centre de Santé Communautaire de Kolébougou, un quartier situé à l’entrée de la commune urbaine de Koulikoro,  répond désormais aux normes requises. Le nouveau siège de l’établissement a été clôturé et possède désormais un hangar de vaccination. Son laboratoire a été également équipé. Ces réalisations, inaugurées, vendredi dernier, sont le fruit de la coopération entre la Mairie de la Commune urbaine de Koulikoro et le Contingent Espagnol de l’EUTM.

La Mairie de Koulikoro et le Contingent Espagnol de l’EUTM (Mission de formation de l’Union Européenne au Mali) continuent de soulager les populations de la capitale du Méguétan. En effet, après avoir inauguré le nouveau siège du Centre de Santé Communautaire (CSCOM) de Kolèbougou, en février 2019, ils viennent de mettre à la disposition de l’établissement sanitaire des équipements de laboratoire.

Un hangar de vaccination et le mur de clôture ont été aussi érigés. Le coût de la réalisation de ce projet est estimé à 14 millions de FCFA,  financé en grande partie par le contingent espagnol.

D’après le médecin Chef du CSCOM, Hyacinthe Dacko, ces réalisations rentrent dans le cadre de l’amélioration de la qualité des soins offerts à la communauté.

Il confie que c’est grâce au leadership du maire de la commune urbaine de Koulikoro que la construction du nouveau siège a permis au personnel de travailler dans les meilleures conditions.  «  Et l’érection du mur de clôture et du hangar, accompagnée de remise de matériels pour le laboratoire, vient parachever cette œuvre noble.  Merci à tous ceux qui ont œuvré pour que le projet soit réalisé. Au nom de l’équipe de santé, je donne l’assurance que bon usage sera fait de ces infrastructures et équipements « , a-t-il affirmé.

Avant d’exprimer que  » Le CSCOM a besoin d’un incinérateur pour la destruction des déchets biomédicaux « . Une demande bien prise en compte par le Maire Eli Diarra, qui a promis de tout mettre en œuvre pour fournir au CSCOM cet appareil très utile. Ce n’est pas tout. Il a aussi annoncé la construction d’un collecteur aux alentours du CSCOM pour faciliter la circulation des usagers.

Pour ce faire, l’édile pourrait toujours compter sur le Royaume d’Espagne puisque que le commandant du contingent espagnol, Lt-Col José Gonzalvez Vallès a réaffirmé la volonté de son pays à continuer à apporter son soutien au peuple du Mali.

Rappelons que le nouveau siège du CSCOM est bâti sur une superficie de 2.500 m2. Sa construction et son équipement s’élèvent à 74.700.000 FCFA. Un montant entièrement financé par le Ministère de la Défense du Royaume d’Espagne.

L’infrastructure comporte   un bloc de dispensaire, en dalle, composé de deux bureaux, deux salles d’observation, une salle de pansement, un laboratoire et une pharmacie ;  un bloc de maternité, en dalle, constitué de deux salles de consultation, une salle de repos des agents de santé, une salle d’accouchement, une salle des matrones, une salle d’attente et une salle d’hospitalisation; un logement, en dalle, pour le DTC comportant deux chambres-salon, une douche intérieure, une cuisine et une terrasse ; une loge gardien et, désormais, un hangar de vaccination.

Sory Ibrahima COULIBALY

Source: l’Indépendant