sam. Mai 15th, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Les débats au Dialogue national Inclusif  Une majorité de participants contre la révision constitutionnelle et pour la relecture de l’Accord du 15 juin 2015

Les débats au Dialogue national Inclusif Une majorité de participants contre la révision constitutionnelle et pour la relecture de l'Accord du 15 juin 2015

La révision de la Constitution du Mali est certes nécessaire à l’évolution de la démocratie, de l’état de droit mais la situation que traverse le pays, surtout celle de Kidal (8è Région administrative du pays) pose problème à beaucoup de Maliens. Au point que, la tension est montée très vite entre les participants, hier, lundi le 16 décembre, dans la grande salle de conférence du CICB, lorsqu’il a fallu aborder la thématique Politique et Institutionnelle, autour de la révision constitutionnelle et la mise en œuvre de l’Accord de paix et de la réconciliation issu du processus d’Alger ou encore la relecture dudit accord d’Alger.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source : l’Indépendant