mer. Jan 22nd, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Semaine de loisirs de l’enfance de Bamako de la Cité des enfants Le pari gagné de la Directrice Koumaré Amina Cissé

Semaine de loisirs de l'enfance de Bamako de la Cité des enfants Le pari gagné de la Directrice Koumaré Amina Cissé

Après quatre jours de démonstration en jeu de distraction, les rideaux de la première édition de la semaine de loisirs de l’enfance de Bamako, sont tombés,  le mardi 24 décembre avec beaucoup de difficultés pour les enfants séparés après avoir tissé  des relations d’amitié. Tout en espérant  se retrouver pour la 2e édition. A l’issue  du concours organisé à,  cet effet, cinq établissements sont sortis premiers dans les différents jeux. Une initiative saluée à juste valeur par la ministre chargée de la promotion de la femme, de l’enfant et de la famille, Dr Diakité Aïssata Kassa Traoré, accompagnée de son secrétaire général, Chaka Magassa.

L’enfance étant l’étape la plus importante en ce sens que c’est une phase durant laquelle, la personne humaine est façonnée par les facteurs extérieurs qui surviennent dans sa vie de tous les jours, la semaine de loisirs de l’enfance de Bamako,  ainsi initiée, a été  placée sous le thème : « les Jeux, Facteur de Paix et de Cohésion Sociale pour un Développement Harmonieux des Enfants « . cette première édition a permis aux enfants, en provenance d’une dizaine d’établissements scolaires du district de Bamako et environs, de favoriser l’expression de l’intelligence collective, de cultiver l’esprit de créativité, de se découvrir et de créer une saine émulation à travers une série d’activités socioéducatives, parmi lesquelles: le grand-jeu, les proverbes, les devinettes, les jeux traditionnels, les démonstrations de marionnettes, l’animation robotique, l’humour ainsi que les prestations artistiques.

 » Ces activités ont du reste contribué, non seulement à l’occupation saine du temps libre des enfants, mais aussi à renforcer la cohésion sociale et le vivre ensemble, entre les participants  » a laissé entendre, la ministre Diakité Aïssata Kassa Traoré. Ainsi, elle espère  que les jeux puissent désormais faire partie, de la vie des enfants, sur le plan social et scolaire. Et son département mettra tout en œuvre pour pérenniser ce cadre, qui est un véritable carrefour de rencontre, de brassage, de divertissement, d’épanouissement et d’éducation pour les enfants.

Au nom des enfants participants, Nastou Ballo explique que grâce à cette semaine dédiée aux loisirs, les enfants ont compris que la distraction permet de cultiver le sens de la responsabilité et développer leur compréhension.

A l’issue du concours organisé à l’intention des écoles partenaires, cinq établissements ont remporté le premier prix des différents jeux.

Il s’agit du centre d’écoute communautaire de Sabalibougou, l’école des jeunes aveugles de Missala, l’école fondamentale de Niamakoro, l’école Fankélé Ouattara. Ils ont été gratifiés de fournitures scolaires et d’équipements de jeux. Quant aux autres établissements, chacun a reçu des cadeaux d’encouragement comme pour dire que  » tout le monde a gagné  » selon la directrice de la Cité des enfants, Koumaré Amina Cissé.

F. Mah Thiam KONE

Source: l’Indépendant