mar. Avr 7th, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Après l’introduction d’une énième demande de mise en liberté provisoire à la cour: Amadou Haya Sanogo devra encore attendre jusqu’au 28 janvier pour être fixé sur son sort

Les partisans d’Amadou Haya Sanogo, qui avaient cru à une éventuelle libération de ce dernier, hier mardi, devraient encore patienter jusqu’au 28 janvier, date à laquelle la Chambre d’accusation de la Cour d’appel va émettre son délibéré sur la demande de mise en liberté provisoire introduite par les conseils du chef de l’ex-junte.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source : l’Indépendant