lun. Avr 6th, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

L’identité du nouveau chef du groupe État islamique confirmée

Selon « The Guardian », le nouveau chef du groupe État islamique s’appelle Amir Mohammed Adbul Rahman al-Mawli al-Salbi. C’est l’un des vétérans de ce groupe et l’un des plus extrémistes.

Jusqu’ici, on le connaissait sous un nom de guerre. Cette fois, les services de renseignement sont sûrs de l’avoir identifié, rapporte le quotidien britannique The Guardian.

À l’origine, c’est un lettré. Diplômé de l’université de Mossoul en Irak, Amir Mohammed Adbul Rahman al-Mawli al-Salbi a étudié la loi religieuse. Et ce cursus lui sert de passeport et de lettre de noblesse au sein du groupe État islamique depuis des années.

D’après le Guardian, on l’a vu prononcer des avis religieux pour justifier les pires atrocités des jihadistes. Comme le massacre et l’esclavage des Yézidis ou la politique de terreur menée envers les chrétiens dans la plaine de Ninive à partir d’août 2014.

Détenu avec Abou Bakr al-Bagdadi

Al-Salbi serait né dans une famille d’ascendance turkmène à Tal Afar, dans le nord du pays. On ignore sa date de naissance précise, mais il fait partie de la vieille génération. C’est l’un des fondateurs du groupe EI, un pilier de l’organisation qui a rencontré Abou Bakr al-Bagdadi en prison. Il y a quinze ans, ils étaient détenus au même endroit par les forces américaines.

La religion, l’ancienneté, la loyauté. Al-Salbi cochait toutes les cases. Depuis plusieurs mois, les services de renseignement l’avaient identifié comme un très gros poisson. Un possible repreneur du groupe État islamique. Et mis sa tête à prix : cinq millions de dollars offerts pour sa capture ou sa dépouille par le département d’État américain.

Source: Rfi.fr