mer. Jan 27th, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Sélection des candidats pour les législatives: La section RPM de Baroueli plébiscite Aïchatou Cissé dite Mastan

La section RPM de Baroueli a choisi à l’unanimité Aïchatou Cissé dite Mastan comme candidate du parti aux prochaines élections législatives. Elle l’a, en effet, plébiscité à l’issue de sa conférence tenue, le samedi 1er février à Konobougou, devant des superviseurs du Bureau politique national.

Les partis politiques s’activent pour désigner leurs différents candidats avant le 13 février prochain, délai de dépôt des candidatures. A Baroueli, le parti présidentiel place sa confiance en la jeunesse en choisissant Aïchatou Cissé, candidate pour les législatives. Militante au sein du parti depuis 2002, elle a été plébiscitée par les délégués des onze communes de la circonscription électorale de Baroueli.

Moussa dit Sadio Traoré, président de la Section RPM de Baroueli et ancien député, justifie ce choix par la volonté du parti de promouvoir les femmes et l’engagement de la candidate en faveur du développement, surtout des femmes. Selon lui,  » Mastan a beaucoup œuvré pour l’épanouissement des femmes de la zone « . Ce qui se manifeste, précise-t-il, par le fait qu’elle a permis à plusieurs associations féminines de bénéficier du financement des projets génératrices de revenus.  » Elle a donné une nouvelle vision de la femme politique à Baroueli en éveillant les femmes « , renchérit-il.

Alliance RPM-ADEMA-ASMA

La candidate, très émue, dit avoir mesuré la portée de la mission et du combat qui l’attend. Confiante en la victoire au soir du 29 mars prochain, Aïchatou Cissé, qui est aussi présidente d’UN-Femmes du parti, entend, une fois à l’hémicycle, s’impliquer d’avantage pour faire de l’automatisation des femmes une réalité.

Pour cette législative, elle souhaite se faire élire dès le premier tour. Elle pourra, pour cela, compter sur les sous-sections (11 communes). Les représentants de ces localités l’ont, d’ailleurs, assuré de leurs soutiens. Elle peut également s’appuyer sur l’alliance électorale que sa section a scellée avec les partis ADEMAPASJ et l’ASMA. Les candidats de ces trois formations politiques, toutes de la majorité présidentielle, ont, en effet, décidé d’aller ensemble à ces élections à Baroueli.

Ce partenariat politique, que l’ancien député Moussa dit Sadio Traoré qualifie de  » porteur « , s’explique par le fait que les trois partis sont des alliés politiques au sein de  » Ensemble pour le Mali  » (EPM), qui a soutenu la candidature du président IBK à la présidentielle de 2018.

Moussa Sayon CAMARA

Source : l’Indépendant