ven. Fév 21st, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Coronavirus en Chine: Les 43 étudiants maliens à Wuhan demandent à être évacués avant qu’ils ne soient contaminés

Près de deux mois après l’irruption du Coronavirus en Chine, les ressortissants maliens, particulièrement les 43 étudiants vivant à Wuhan, dans la province de Hubei, expriment leur préoccupation. Ils appellent le gouvernement à leur porter assistance voire les évacuer avant qu’ils ne soient contaminés.

‘’ Nous sommes dans un état d’anxiété et de solitude car nous devons rester dans nos chambres tout le temps pour éviter toute contamination « , s’alarme Sambanou Sylla, Secrétaire général des Etudiants Maliens de Wuhan. Ses propos, repris par d’autres étudiants à travers la Chine, résument l’état d’âme et la vie actuelle des plus 330 étudiants maliens basés en Chine.

Ce pays est, en effet, secoué par à une épidémie, appelée Coronavirus (2019-nCov). Cette maladie virale, découverte en mi-décembre, a déjà fait 909 victimes en moins de deux mois. 40.235 personnes dont 300 à l’étranger en ont été contaminées, selon les données officielles. Les mêmes sources évoquent 3.283 cas guéris.

Hubei, province de départ du virus, en comptait, à la date du 10 février, 29.631 cas confirmés dont 871 décès, 1795 guéris et 5.505 personnes toujours en état critique. Wuhan, sa capitale provinciale, affichait 16.902 cas confirmés.

Ce qui provoque chez certains étudiants, selon Sambanou Sylla, la psychose née du stress, d’inquiétude et de la solitude. Il nous a expliqué que  » la maladie se transmet par voie aérienne, infection virale ou par contact avec une personne infectée « . Le Coronavirus, qui n’a pas encore de remède, se manifeste par la fièvre, la grippe, des maux de tête, la fatigue, la toux, des maux de gorge, des douleurs musculaires et des difficultés respiratoires.

Son irruption a conduit les autorités chinoises à fermer les écoles, les commerces (magasins et supermarchés) et les transports publics.  » Après de nombreuses plaintes des étudiants, certains supermarchés ont ouvert leurs portes avec plus de règlementations dont l’obligation du port des masque et la prise des températures « , a déclaré Sambanou Sylla à L’Indépendant.

Inquiétude partagée

Selon ce doctorant en hydrogéochimie environnementale, des universités ont conseillé à certains étudiants de rentrer dans leurs pays jusqu’à ce qu’ils reçoivent une invitation de revenir à Wuhan. Ainsi, les 43 étudiants maliens à Wuhan, à travers leur Secrétaire général, demandent à l’Etat malien de les évacuer avant qu’ils ne soient contaminés. Cela malgré les assurances de l’Ambassade du Mali en Chine.

Ces étudiants sollicitent également une assistance financière de Bamako afin de faire face à la flambée des prix des denrées engendrée par l’épidémie. Sory Yattara, président de la Fédération des Etudiants et Stagiaires Maliens en Chine, nous confie que  » personne ne se sent en sécurité « . Il appelle, à cet effet, le gouvernement à apporter un soutien financier aux ressortissants maliens notamment ceux vivant à Wuhan voire les rapatrier.

Pour Fatoumata Touré, une étudiante à Pékin,  » cette période de confinement est stressante, inquiétante, ennuyante et longue « . Elle exhorte  » le gouvernement à assurer sa mission de protection de ses citoyens où qu’ils se trouvent « .

 

Le gouvernement du Mali, à travers son porte-parole, rassure les Maliens vivant en Chine que des dispositions sont en train d’être prises pour les assister.

Par ailleurs, des pays africains dont le Maroc, la Mauritanie, la Libye, la Tunisie ont rapatrié leurs ressortissants depuis la ville de Wuhan, épicentre de l’épidémie Coronavirus. Le Sénégal, pour sa part, a apporté une assistance financière à ses 12 étudiants bloqués à Wuhan.

Moussa Sayon CAMARA

Source : l’Indépendant