ven. Sep 25th, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Bras de fer entre le Gouvernement et les syndicats de l’éducation: Les enseignants vont battre le pavé ce jeudi, sur l’ensemble du territoire

Suite à la non application de l’article 39 de la Loi N°2018- 007 du 16 janvier 2018, portant statut du personnel enseignant qui stipule que : « Toute majoration des rémunérations des fonctionnaires relevant du Statut général s’applique de plein droit au personnel enseignant de l’Enseignement secondaire, de l’Enseignement fondamental et de l’Education préscolaire et Spéciale », les enseignants du Mali vont marcher, demain, sur l’ensemble du territoire pour montrer leur ras-le-bol au gouvernement qui refuse l’application d’une loi.

Depuis le début de l’année en cours, rien ne va plus entre le gouvernement et les huit syndicats de l’Education signataires du protocole d’accord du 15 octobre 2016, cela suite à non application de l’article 07- 2018 de leur statut.

Rappelons que, par rapport à cette loi, le Premier ministre, ministre de l’Économie et des Finances avait fait la promesse d’appliquer cette loi avant la fin de l’année 2019, lors d’une audience qu’il avait accordée aux syndicats à la Primature, le 4 octobre 2019.

Déterminés et engagés pour l’application de cette loi, les syndicats signataires du protocole d’accord du 15 octobre 2016 ont décidé d’organiser une grande marche pacifique sur toute l’étendue du territoire national.

Pour la réussite de cette marche pacifique, les enseignants ont organisé, hier mardi, une grande assemblée générale dans toutes les communes du Mali. Lors de ces échanges avec leurs militants, les secrétaires généraux des différentes communes ont invité les militantes et militants à une mobilisation générale autour de cet événement, dont la réussite dépend de leur sortie massive.

Le directoire de la synergie a aussi instruit aux responsables syndicaux aux niveaux régional et local de prendre toutes les dispositions nécessaires pour la réussite de cette marche, hautement capitale pour les enseignants du Mali.  » Nous demandons aux militants de la résistance, de la sérénité, de la mobilisation et de la détermination pour la réussite de cette noble lutte « , a souligné un leader syndical.

Rappelons qu’en plus de cette marche pacifique, les enseignants de tous les établissements publics du Mali observeront une grève de 20 jours, qui débutera, lundi prochain et prendra fin le vendredi 13 mars.

A.D

Source : l’Indépendant