sam. Oct 24th, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

All Africa Challenge Trophy 2020: Deux golfeuses internationales pour défendre les couleurs du Mali

L’édition 2020 du  »All Africa Challenge Trophy » est prévue, du 28 mars au 4 avril, en Namibie. Deux golfeuses internationales représenteront le Mali lors de ce tournoi international féminin, qui regroupe, tous les deux ans, une vingtaine de pays africains. Il s’agit de Mme Sanglier Niagalé Mariam Diané (présidente de la Fédération Malienne de Golf) et Mme Fatoumata Sy.

Il faut noter que le Mali a participé à ce tournoi à trois reprises (2011 à Dakar, 2016 à Malabo et 2018 à Accra). Lors de la dernière édition dans la capitale ghanéenne, notre pays s’est classé 11è sur 19 équipes. Une dynamique que la Fédération Malienne de Golf veut conforter afin d’être visible sur le plan international. Ayant compris l’enjeu, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Arouna Modibo Touré, s’est impliqué personnellement pour que la participation malienne  soit validée.

 » Depuis très longtemps, le ministre Arouna Modibo Touré accompagne le Golf malien. Les matériels que nous avons actuellement c’est lui qui nous les a donnés alors qu’il était PDG du PMU-MALI. Il croit en nous. Nous le remercions pour cette confiance et pour son appui constant pour l’essor du Golf malien « , a déclaré la patronne de ce sport,  Mme Sanglier Niagalé Mariam Diané. Avant de souligner :  » depuis le mois de septembre 2019, nous nous préparons pour cette compétition qui servira de tremplin pour Golf malien « .

Créée en 2014, la Fédération Malienne de Golf se bat pour sa promotion et son affiliation aux instances internationales de la discipline.   » Beaucoup d’efforts ont été fournis pour l’ascension du Golf malien.  Et aujourd’hui, il se porte bien et veut continuer à exister. Nous avons déjà initié plus de 300 enfants. Notre objectif c’est de poursuivre cette formation et aussi d’obtenir  notre affiliation à la  Confédération Africaine et à la Fédération Internationale. Pour ce faire, il faut répondre à certaines normes : participer à des tournois et avoir un parcours de golf. Sur ce dernier point, notre ministère de tutelle nous a octroyé un espace de 26ha à Kabala. Il reste son aménagement, qui contribuera aussi à créer des emplois. Pour l’organisation régulière des compétitions de golf, nous avons déjà des sponsors qui sont prêts à nous accompagner. Ils attendent juste que le terrain soit aménagé », a confié la première responsable du Golf malien.

A l’en croire, le golf est accessible pour tous.  » J’invite le public malien à venir découvrir gratuitement le golf à l’INJS. Chaque dimanche, nous donnons des cours d’initiation. Nous sommes en train de former également les sélections nationales du Mali (Dames et Messieurs) « , a conclu la médaillée d’Argent aux Jeux de la Francophonie, Abidjan 2018.

Sory Ibrahima COULIBALY

Source: l’Indépendant