lun. Juin 1st, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Pour accompagner le Mali dans son rayonnement culturel en Afrique et dans le monde: Total Foundation finance la construction du Centre  »Makôro » à hauteur de 300 millions F CFA

Le Centre  »Makôro » verra le jour dans quelques mois à Bamako grâce à Total Foundation. La cérémonie de lancement des travaux a eu lieu le mardi 3 mars au Conservatoire des Arts et Métiers Multimédia Balla Fasséké Kouyaté, en présence des membres du gouvernement, de l’ambassadeur de France au Mali, Joël Meyer, des chefs de mission Diplomatique et des associations faîtières des artistes du Mali.

Estimé autour de 300 millions de F CFA, le Centre accueillera des ateliers mis à disposition des artistes pour leur travail ainsi qu’un espace de visibilité/exposition. Le projet proposera aussi des espaces commerçants loués à des acteurs locaux et, dans un bâtiment conjoint, une maison d’hôtes et un restaurant dont les bénéfices couvriraient les frais fixes pour des ateliers.

Porté par Amadou Sanogo, artiste peintre malien de renom, le projet vise à répondre à une problématique locale identifiée : le manque de moyens des artistes pour louer un atelier et disposer de matériels de manière à se concentrer uniquement sur leur création.

En d’autres termes, il s’agira d’un centre autogéré par et pour les jeunes artistes maliens.

L’artiste-peintre Amadou Sanogo finance depuis longtemps, sur ses deniers personnels, des ateliers d’artistes et conseille la jeune génération de collectifs d’artistes locaux. « Total Foundation » s’engage à ses côtés pour l’ouverture d’un centre partagé pour les jeunes artistes, économiquement autosuffisant, géré par et pour les jeunes artistes, à Bamako.

En soutenant le développement du Centre  »Makôro », Total réaffirme que sa politique d’engagement citoyen est résolument tournée vers la jeunesse et ses territoires d’ancrage plus particulièrement des pays connus pour leurs richesses et diversité culturelle comme le Mali.

Le projet  »Makôro » est un projet innovant dans le sens où il est vecteur de lien social et incarne une culture vivante et porteuse de solutions pour la jeunesse malienne pour un futur responsable. Il donnera ainsi les moyens à la jeunesse de s’exprimer, de se développer pour exercer pleinement sa citoyenneté.

Le Directeur général de Total Mali, Adje Kacou a, lors de son intervention, déclaré que la création de ce centre est une première en Afrique pour « Total Foundation » dans le cadre de sa mission de « solidarité par l’action » dans des pays où le Groupe Total est implanté.

« Soutenir l’initiative d’Amadou Sanogo, c’est affirmer que la jeune création dans son recours à l’art comme force d’éveil des consciences et vecteur d’émancipation, contribue à forger une société dans laquelle la jeunesse est maîtresse de son destin. Aussi, soutenir le projet Makôro, c’est accompagner le Mali dans son rayonnement culturel à travers l’Afrique et le Monde entier », a-t-il affirmé.

Par ailleurs, le premier responsable de Total-Mali a remercié les partenaires qui les accompagnent dans ce projet, à savoir la BICIM, SATOM, DIAGO, BRAMALI et a fait appel à d’autres bonnes volontés qui souhaiteraient se joindre à eux.

Pour sa part, la ministre de la Culture, Mme NDiaye Ramatoulaye Diallo a indiqué que Total Foundation offre ce maillon si essentiel à la promotion des artistes : une résidence d’artistes. Et de remercier la Direction de Total-Mali qui intervient à nouveau dans la promotion de la culture du Mali, un secteur qui n’est pourtant pas son domaine de prédilection, pour accompagner des jeunes en vue de leur plein épanouissement au grand profit du développement durable du Mali.

En quoi consiste « Total Foundation » ?

Le programme « Total Foundation » recouvre les actions de solidarité menées chaque jour dans le monde par le Groupe Total. Qui souhaite ainsi participer au développement de ses territoires d’ancrage en accompagnant les communautés locales, plus particulièrement les jeunes. Avec ses partenaires, il agit à travers quatre axes : l’Education et l’Insertion des jeunes, la Sécurité routière, le Climat et l’Environnement, le dialogue des cultures et le patrimoine, afin d’apporter des réponses efficaces.

Présent dans 130 pays et riche de plus de 150 nationalités, Total s’engage à promouvoir le respect de l’autre et la diversité. Sa responsabilité est aussi de contribuer à la valorisation de cultures riches, plurielles et vivantes, conditions du vivre ensemble et de la réduction des fractures qui touchent certains territoires.

Bandjougou DIABATE

Source : l’Indépendant