mar. Mar 31st, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Touré Aïssata Diakité, promotrice de Zabbaan Holding : Un parcours qui suscite l’admiration

Désormais reconnue comme la reine africaine des jus naturels, avec des idées innovatrices, Aïssata Diakité,  »Bijou » pour les intimes, est une jeune entrepreneure franco-malienne, fraichement mariée. Originaire de Mopti, la Venise malienne, celle qui porte désormais le statut Mme Touré, est le fruit d’une formation réussie au Mali, en France et en Angleterre. Diplômée de l’Ecole TECOMAH, liée à la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris, avec une spécialisation en développement d’affaires en agrobusiness, la promotrice de  »Zabbaan Holding » a développé très tôt une passion pour le secteur agricole et agroalimentaire, qui lui permet de contribuer, aujourd’hui, à l’émergence économique de l’Afrique.

C’est ainsi, qu’elle va lancer, en 2016, sa propre marque de nectar,  »Zabbaan », dont la production fruitière se trouve au Mali et le département communication en France.

En effet, après ses premières expériences dans des entreprises agroalimentaires françaises, la jeune dame, qui aime voyager et entreprendre, a initié le Forum  »Jeunes et Sécurité alimentaire », qui a vocation à sortir de l’isolement les PME de jeunes entrepreneurs issus de la diaspora.

Le groupe Zabbaan, faut-il le rappeler, est une jeune industrie agroalimentaire de 4 ans, dont la marque connait aujourd’hui un véritable succès auprès des consommateurs avec des produits originaux et naturels.

Figure inspirante, exemple d’une jeunesse africaine dynamique et engagée, Mme Touré a été classée en 2018 parmi les 30 jeunes de moins de 30 ans les plus influents d’Afrique dans un célèbre magazine international. Passionnée par l’agriculture et le développement, son entreprise  »Zabbaan holding » lui a permis d’être lauréate de 20 prix et programmes internationaux.

La société de l’originaire de Mopti est ainsi perçue en 2017 parmi les 10 startups les plus innovantes de tout l’espace francophone par l’Organisation Internationale de la Francophonie. La même année, elle est sélectionnée parmi les Young Leaders de la Fondation Africa France.

Engrangeant ainsi des résultats forts appréciables, Zabbaan fonctionne actuellement avec un effectif de 35 personnes, qui sont employées à temps plein, dont 10 étudiants et 25 autres femmes. Pour pouvoir continuer à proposer des produits de qualité à sa clientèle, Mme Touré Aïssata Diakité motive beaucoup son équipe à se former, car, aujourd’hui avec le numérique, il faut beaucoup de rigueur pour réussir.

Les produits Zabbaan sont accessibles sur les supermarchés et alimentations au Mali, les stations-services et dans les boutiques de proximité.

Entrepreneuse, épouse et femme au foyer, à la maison, Aïssata Diakité arrive parfaitement à concilier ses deux vies. Son époux, également entrepreneur, l’accompagne dans ses différentes actions.

Pour cette peulh qui raffole de  » Djouka « , le Mali d’aujourd’hui compte de plus en plus de femmes entrepreneures qui, malgré les difficultés, arrivent à faire évoluer leurs entreprises.

A l’en croire, celles-ci sont des modèles qu’il faut soutenir étant donné que le développement passe par le secteur privé. La jeune entrepreneure demeure ainsi convaincue que quand l’économie malienne tournera mieux, une bonne partie de la crise sera vaincue.

Fatoumata Mah Thiam KONE

Source : l’Indépendant