mer. Oct 21st, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Coronavirus: quelles mesures attendent les voyageurs sur le continent africain

L’Afrique est encore relativement épargnée par l’épidémie de coronavirus, mais des cas de contaminations sont apparus dans plusieurs pays du continent. Des cas majoritairement importés d’Europe, l’un des principaux foyers de l’épidémie. Les pays africains s’organisent donc pour limiter sa propagation. Retour sur les principes mesures qui touchent désormais les voyageurs.

■ Afrique du Sud
Le pays recense 13 cas de coronavirus ce qui a poussé les autorités sud-africaines à mettre en place un dispositif national pour la prise en charge des patients infectés par le coronavirus. Des mesures de détection sont appliquées à l’arrivée des voyageurs dans les principaux points d’entrée du pays que ce soit les aéroports et les ports du pays. Les passagers suspectés d’être contaminés sont désormais mis en isolement.

■ Algérie
Avec 25 contaminations et un mort, c’est le pays le plus touché du continent. Les autorités ont donc annoncé un renforcement des contrôles des passagers à tous les points d’entrée (aéroports, ports, frontière terrestre). Depuis le 5 février, les dessertes aériennes vers la Chine ont été suspendues. Par ailleurs, la compagnie Air Algérie a annoncé la suspension de ses liaisons avec Rome.

■ Angola
Le pays ne fait pas mention de cas sur son territoire. Néanmoins, les autorités ont annoncé que tous les passagers ayant voyagé ou transité par la Chine, la Corée du Sud, l’Iran et l’Italie ne peuvent plus entrer sur le territoire angolais, et ce jusqu’à nouvel ordre. Une liste qui peut être amenée à évoluer en fonction de l’avancée de l’épidémie. Par ailleurs, tous les passagers arrivant en Angola font l’objet d’un contrôle de température et doivent compléter un questionnaire sanitaire. En cas de symptômes, des mesures de quarantaine obligatoire sont appliquées.

■ Bénin
Pas de cas au Bénin, où les autorités ont décidé des mesures d’auto-isolement (au domicile et sans contact pendant 14 jours) à l’arrivée pour tous les passagers en provenance de pays affectés par le coronavirus.

■ Burkina Faso
Deux cas enregistrés dans le pays. Des mesures de détection sont en place aux principaux points d’entrée du pays, pour tous les passagers en provenance de pays où des cas de Covid-19 ont été diagnostiqués. Le Burkina Faso envisage de prendre très rapidement d’autres mesures et notamment l’auto-confinement.

■ Burundi
Pas de cas dans le pays. Les autorités ont annoncé le 5 mars que les passagers en provenance des pays de l’Union européenne, de Chine, de Corée du Sud, d’Iran et du Japon seront mis en quarantaine pendant 14 jours à leur arrivée dans le pays.

■ Cameroun
Après l’annonce de deux cas positifs, le dispositif de surveillance épidémiologique dans les différents points d’entrée du pays a été renforcé. Des caméras thermiques ont par exemple été installées dans les aéroports de Yaoundé, la capitale, et Douala. Les compagnies aériennes qui desservent le Cameroun sont aussi appelées à collaborer pour le traçage des voyageurs. Cette surveillance s’étend aux différents points d’entrée aux frontières terrestres. Une équipe d’investigation et d’intervention rapide est en alerte des signalements du moindre cas suspect.

■ République centrafricaine
Aucun cas enregistré. Les autorités locales ont instauré des mesures de détection des cas suspects à l’arrivée dans les principaux points d’entrée du pays (aéroport notamment).

■ République du Congo
Pas de cas enregistré. Des mesures de contrôle ont été mises en place notamment dans les aéroports. Et les autorités informent que tous les voyageurs en provenance des pays à haut risque sont tenus à une quarantaine de 14 jours. Pour l’instant, selon le communiqué du ministère de la Santé, les pays concernés sont la Chine, la Corée du Sud, l’Italie, l’Iran et la France. Les voyageurs sont placés en confinement à domicile après avoir rempli une fiche de surveillance. Des mesures que l’on retrouve sur la page Facebook du ministère de la Santé.

■ République démocratique du Congo
Un cas signalé en RDC. Des mesures de détection ont été mises en place aux principaux points d’entrée du pays, pour tous les passagers en provenance de pays où des cas de Covid-19 ont été diagnostiqués. La RDC prend des mesures de mise en confinement de 14 jours à domicile pour les passagers ne présentant pas de symptômes en provenance de ces zones et des mesures d’isolement pour les passagers présentant des symptômes.

■ Côte d’Ivoire
Un cas signalé dans le pays. Plusieurs dispositifs de contrôle aux frontières ont par ailleurs été mis en place pour tenter d’enrayer la propagation du virus. Il est demandé aux personnes venant de Chine un auto-isolement de quatorze jours.

■ Éthiopie
Pas de cas signalé en Éthiopie. Mise en place d’un dispositif de vérification de la température des passagers à l’arrivée des vols en provenance de Chine et des mesures de détection des symptômes à l’arrivée sur le territoire.

■ Gabon
Pas de cas au Gabon. Renforcement du dispositif sanitaire aux frontières terrestres aériennes et portuaires. Restriction des voyages vers ou en provenance des pas à haut risque. Pour les nationaux et résidents présentant des symptômes de la maladie en Provence de ces pays quarantaine de 14 jours. Mise en place des visas sélectifs dans les consulats.

■ Guinée
Pas de cas enregistré. Des mesures de détection d’éventuels symptômes ont été mises en place, notamment dans les principaux points d’entrée du territoire.

■ Kenya
Aucun cas au Kenya. Interdiction de l’accès au territoire à tous les vols en provenance de Chine et, depuis le 3 mars, suspension des vols en provenance du nord de l’Italie. Des contrôles de températures sont également effectués à tous les points d’entrée sur le territoire.

■ Liberia
Pas de contamination signalée. Quarantaine pour les ressortissants qui arrivent de Chine, du Japon, de Corée du Sud, d’Italie, d’Iran, de France et d’Allemagne.

■ Madagascar
Pas de contamination signalée. Depuis le 17 février 2020, les compagnies aériennes ont interdiction d’embarquer vers Madagascar des voyageurs en provenance ou ayant transité par la Chine continentale et les régions administratives spéciales de Macao et Hong Kong depuis moins de 14 jours. Mesures de quarantaine obligatoire pour les personnes en provenance de ces mêmes régions. Enfin, les autorités ont instauré des contrôles sanitaires dans les aéroports et les gares routières et ferroviaires.

■ Mali
Pas de cas au Mali. Instauration des contrôles de température dans les aéroports du pays, à Bamako, mais aussi à Kayes, Gao ou Tombouctou, où passent également travailleurs humanitaires et militaires. Quinze postes-frontière terrestres sont aussi mobilisés pour tenter d’empêcher le coronavirus d’entrer au Mali. Principale mesure mise en avant par les autorités : l’auto-isolement des personnes entrant au Mali et venant de pays touchés par le coronavirus.

■ Maroc
Six cas enregistrés au Maroc, dont un décès. Le pays a donc instauré des mesures de détection des symptômes d’infection respiratoire à l’arrivée sur le territoire. Il y a aussi désormais l’obligation de remplir une fiche sanitaire déclarative remise à l’ensemble des passagers des vols arrivant des zones jugées à risque. Par ailleurs, plusieurs compagnies aériennes ont annoncé l’annulation de certains vols en provenance et à destination de certains pays ayant recensé des cas, c’est le cas de La Royal Air Maroc qui a suspendu tous ses vols vers l’Italie.

■ Maurice
Pas de cas de coronavirus. Les autorités mauriciennes ont mis en place des mesures de restriction à l’arrivée sur leur territoire, notamment pour les voyageurs provenant des zones les plus touchées. Les voyageurs ayant séjourné ou transité en Chine (y compris Hong Kong et Macao), en Corée du Sud, en Italie et en Iran dans les 14 jours ne seront pas autorisés à entrer sur le territoire mauricien. Les voyageurs résidents à Maurice ayant voyagé ou transité au cours des 14 jours précédant leur arrivée par les zones mentionnées plus haut seront systématiquement placés en quarantaine. Les voyageurs présentant des symptômes et ayant voyagé ou transité au Japon, à Singapour dans les 14 jours précédents seront placés en quarantaine. Enfin, toute personne sortant de, ou ayant transité par la France et l’Allemagne lors des 14 jours précédant son arrivée à Maurice, sera automatiquement placée en quarantaine, si cette personne présente des symptômes.

■ Mauritanie
Aucun cas de coronavirus à ce jour. Depuis février, les autorités sanitaires ont mis en place des procédures de précaution. Les voyageurs en provenance de pays à risque doivent être placés à l’isolement, une quinzaine de jours.

■ Mozambique
Pas de cas recensé. Les autorités ont néanmoins instauré un dispositif de quarantaine obligatoire d’une durée de 14 jours à domicile ou à l’hôtel pour toutes les personnes en provenance de Chine, Corée du Sud, Italie, Iran, Allemagne et de France. Un suivi sera assuré par les autorités mozambicaines concernant la présence de symptômes.

■ Niger
Pas de cas. Renforcement des contrôles sanitaires aux frontières.

■ Nigeria
Deux cas au Nigeria. Mises en place de mesures de détection dans les principaux points d’entrée du pays. Des miss en quarantaine sont possibles.

■ Ouganda
Aucun cas dans le pays. Mises en quarantaine (14 jours, à domicile ou sur le lieu d’hébergement) à l’arrivée en Ouganda des personnes en provenance de France, d’Allemagne, d’Italie, d’Espagne, de Chine, de Corée du Sud et d’Iran.

■ Rwanda
Pas de cas. Les autorités locales ont pris des mesures additionnelles pour endiguer la propagation du covid-19. Notamment, tous les voyageurs pénétrant sur le territoire rwandais font l’objet d’un contrôle de température et doivent répondre à un questionnaire de santé. Les voyageurs montrant des symptômes et venant de pays avec des cas confirmés du coronavirus seront considérés comme des cas suspects et placés en isolation à l’hôpital le plus proche pour y subir des examens complémentaires. Les voyageurs en provenance de pays où des cas de covid-19 ont été confirmés, mais ne présentant pas de symptômes, seront considérés comme « à risque » et seront inscrits dans un registre électronique permettant d’effectuer un suivi quotidien pendant les 14 jours suivant le départ du pays infecté.

■ São Tomé-et-Principe
Pas de cas. Les autorités ont notamment annoncé que tous les passagers font l’objet d’un contrôle sanitaire obligatoire à leur arrivée sur le territoire. En cas de fièvre ou de tout autre symptôme pouvant suggérer une infection, des mesures d’isolement ou de mise en quarantaine sont possibles.

■ Sénégal
Six cas au Sénégal. Les autorités locales ont instauré des mesures de détection des cas suspects à l’arrivée dans les principaux points d’entrée du pays.

■ Sierra Leone
Pas de cas. Les autorités locales ont instauré des mesures de quarantaine pour tout voyageur ayant séjourné en Chine dans les 14 jours précédents son arrivée sur le territoire. Des mesures de détection d’éventuels symptômes ont également été mises en place dans les principaux points d’entrée sur le territoire.

■ Tanzanie
Aucun cas dans le pays. Mise en place des mesures de détection des cas suspects à l’arrivée dans les principaux points d’entrée du pays. Les passagers présentant des symptômes sont mis en isolement afin d’être testés et peuvent être placés en quarantaine.

■ Tchad
Pas de cas signalé au Tchad. Les autorités ont instauré des mesures de détection des cas suspects à l’entrée dans le pays et le placement en quarantaine (auto-isolement), pendant 14 jours des personnes en provenance des pays à risques, dont la France. Les personnes concernées devront rester à domicile ou sur leur lieu de résidence durant cette période et limiter tout contact avec l’extérieur. D’autres mesures sont susceptibles d’être prises dans les prochains jours.

■ Togo
Un cas de coronavirus. Les autorités ont instauré des mesures de détection des cas suspects à l’arrivée dans les principaux points d’entrée du pays. D’autres mesures sont susceptibles d’être mises en œuvre.

■ Tunisie
Sept cas signalés. Un contrôle thermique est mis en place au niveau de l’ensemble des points d’entrée sur le territoire et toute personne souhaitant entrer en Tunisie à l’obligation de remplir une fiche sanitaire, précisant son itinéraire de voyage et ses coordonnées sur place. Les voyageurs en provenance de pays à risque sont invités à rester à leur domicile pendant les 14 jours qui suivent leur retour (à compter de la date de départ de la zone d’exposition). Ils pourront faire l’objet d’un suivi par téléphone de la part des autorités sanitaires. Par ailleurs, plusieurs compagnies aériennes ont annoncé la suspension/annulation de certains vols en provenance et à destination de certains pays ayant recensé des cas.

■ Zimbabwe
Pas de cas. Tous les passagers arrivant au Zimbabwe font l’objet d’un contrôle de température et doivent compléter un questionnaire sanitaire (origine et parcours de voyage). En cas de symptôme suspect, les autorités sanitaires appliquent des mesures de quarantaine obligatoire.

Source: Rfi.fr