sam. Oct 24th, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Menace supplémentaire sur la tenue des législatives: Les Syndicats grévistes de l’Education appellent leurs militants à boycotter le scrutin

Le directoire des syndicats du protocole d’accord du 15 octobre 2016 a pris la décision, hier mercredi, à l’issue d’une réunion extraordinaire, d’appeler ses militants à boycotter les législatives du 29 mars prochain.

‘’Nous appelons nos militants à renoncer aux  mandats de président de bureaux de vote, d’assesseurs et des délégués lors des prochains scrutins « , peut-on lire dans leur document de communication dont L’Indépendant s’est procuré une copie. Les Syndicats expliquent que  » l’élection législative est un exercice démocratique dont le but est d’élire des députés répondant aux aspirations du peuple et non une manœuvre du gouvernement à violer les lois de la république « .

Cette décision intervient après la prise des mesures par le président IBK contre le Coronavirus. En plus de l’ampleur de cette pandémie, ce boycott des enseignants, cheville ouvrière des élections, porte un coup dur à la tenue de ces élections législatives, qui doivent se tenir dans deux semaines.

Annulation du préavis de 25 jours

Après l’annonce de fermeture de toutes les écoles pour trois semaines, le directoire de la synergie syndicale a également décidé d’annuler son préavis de 600 heures, soit 25 jours allant du jeudi 2 avril au vendredi 8 mai 2020. Ledit préavis avait été déposé, le lundi dernier, sur la table du ministre du Dialogue social, du travail et de la fonction publique.

La synergie a pris la décision de reporter à une date ultérieure les assemblées générales d’informations initialement prévues ce jeudi 19 mars.  » Ce report est consécutif à la fermeture des écoles par le gouvernement pour une durée de trois semaines « , a souligné un syndicaliste.

Abdoul DEMBELE

Source : l’Indépendant