ven. Oct 23rd, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Enlevés mercredi 25 mars dans le cercle de Nianfuké: Soumaïla Cissé et ses compagnons entre les mains de Koufa Une rançon et la libération de terroristes réclamées par leurs ravisseurs

On en sait davantage sur l’identité des ravisseurs qui ont enlevé le Chef de file de l’Opposition, Soumaïla Cissé et son équipe de campagne, alors qu’ils sillonnaient la zone de Niafunké en prélude au scrutin législatif du dimanche 29 mars. Comme l’on s’en doutait, il s’agit bien des éléments de la Katiba Ançar Dine du Macina, très présents dans la zone. A en croire les revendications de cet acte faites par des proches d’Amadou Koufa, à travers des éléments sonores diffusés sur le réseau social  » Whatsapp. »

Lire la suite dans l’Indépendant

Source : l’Indépendant