jeu. Oct 22nd, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Pour ‘’comportement regrettable’’ de ses supporteurs lors d’un match de coupe CAF: Le Djoliba AC écope d’une amende de plus de 4 millions de FCFA

Dans une décision rendue publique le 22 mars, le jury disciplinaire de la CAF a infligé une amende de plus de 4 millions FCFA au Djoliba AC. Cette sanction fait suite à un jet de bouteilles des supporteurs rouges lors d’un match de Coupe CAF à Bamako.

La Confédération Africaine de Football sanctionne le Djoliba AC de Bamako. En effet, dans une décision, rendue publique le 22 mars, le jury disciplinaire de l’instance dirigeante du football africain a infligé une amende de 7 500 USD (soit 4.511.250 FCFA) aux Rouges de Bamako.

Une punition liée au jet de projectiles lors de la quatrième journée des matches de groupes de la Coupe CAF où le Djoliba a été tenu en échec par le Horoya AC (0-0). C’était le dimanche 12 janvier, au Stade du 26 Mars de Bamako.  » Les officiels du match susmentionné ont indiqué dans leur rapport qu’il y avait un jet de bouteilles sur les arbitres et sur les joueurs en sortant du terrain vers les vestiaires après la première mitemps. Considérant les statuts et règlements de la CAF, considérant les articles 4.11, 82, 83.1 et 83.2 du code disciplinaire de la CAF, le jury disciplinaire de la CAF a décidé d’imposer au Djoliba AC une amende de 7.500 USD pour le comportement regrettable de ses spectateurs « , peut on-lire sur la décision.

 » L’amende doit être acquittée en dollars dans les soixante jours suivant la notification de cette décision « , souligne le document.

Toutefois, le Jury disciplinaire relève que le Djoliba AC peut utiliser des voies de recours contre la décision rendue.  » Cette décision peut être attaquée devant le Jury d’Appel de la CAF conformément aux dispositions des articles 54, 55, 56, 57 et 58 du Code Disciplinaire de la CAF. Celui qui entend interjeter appel doit annoncer son intention dans un délai de trois jours à compter de la communication de la décision. Si le dernier jour du délai est un jour férié dans le lieu de domicile, le délai expire le jour non férié suivant. Le recours doit ensuite être motivé par écrit dans un délai supplémentaire de sept jours qui commence à courir à l’expiration du premier délai de trois jours. Le dépôt prévu à l’article 58 du CDC doit être payé dans le délai prescrit.

Faute de ce versement, l’appel est irrecevable. La présente décision devient exécutoire à l’expiration du délai d’appel « , a précisé la CAF.

Joint par nos soins, un responsable du club malien a confié :  » Nous n’avons pas fait appel. Nous allons payer l’amende »

Pour éviter une telle sanction à l’avenir, le président du comité central des supporteurs du Djoliba AC, Harouna Vieux Diallo, est donc appelé à recadrer ses éléments.

Sory Ibrahima COULIBALY

Source: l’Indépendant