sam. Mai 15th, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Des individus armés non identifiés font à nouveau des victimes: Dans la commune de Ouenkoro (Bankass) Une dizaine de civils tués à Mandé Kanda et Darsalam

Alors que la campagne pour les élections législatives du 29 mars étaient en cours sur une bonne partie du pays, au Centre et, précisément, dans la commune de Ouenkoro, frontalière du Burkina Faso, des individus armés, décrits comme des terroristes, y faisaient régner la terreur. Selon des sources concordantes, 12 civils avaient été exécutés, des greniers et habitations mis à sac.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source : l’Indépendant