lun. Août 10th, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Lutte contre le COVID-19 au Mali: Le footballeur Moussa Djénépo offre 3 millions FCFA au Fonds spécial

Dans le cadre de la lutte contre le Covid-19 au Mali, Moussa Djénépo a contribué, hier, pour 3 millions de FCFA au Fonds Spécial créé par le gouvernement. Ce geste symbolique de l’attaquant des Aigles est assez révélateur de l’engagement de la famille du football malien à extirper cette épidémie de notre pays.

Touché par le Covid-19, le monde du football malien est très engagé auprès des plus hautes autorités du pays pour endiguer cette pandémie. Pour matérialiser leur détermination dans cette lutte, les acteurs du football national soutiennent les efforts du gouvernement.

Ainsi, après la remise d’un chèque de 5 millions de FCFA par le Comité exécutif de la Fédération Malienne de Football, mardi dernier, l’attaquant des Aigles du Mali, Moussa Djenèpo, vient, à son tour, d’apporter une contribution de 3 millions FCFA au Fonds Spécial créé par le gouvernement du Mali.

Le montant en espèces a été remis, hier mercredi, au ministre de la Santé et des Affaires sociales par le 1er vice-président de la FEMAFOOT, Kassim Coulibaly dit  »Yambox »

Avec ce geste, l’international malien de Southampton (Angleterre), reconnu pour son patriotisme, montre la voie à ses coéquipiers de l’Equipe nationale et à d’autres acteurs du sport roi au Mali.

Rappelons qu’à cause DISPARITION DE PAPE DIOUF MARDI SOIR L’homme aux multiples casquettes emporté par le Coronavirus L’homme aux multiples casquettes emporté par le Coronavirus Pape Diouf, 68 ans, est décédé, le mardi 31 mars, du Covid-19, alors qu’il devait être transféré de Dakar vers la France. Il était une personnalité influente du football français et africain. Après avoir été journaliste puis agent de joueurs, le Franco-Sénégalais avait présidé l’Olympique de Marseille de 2005 à 2009. vec sa haute stature et son éloquence, Pape Diouf ne laissait pas du Coronavirus, toutes les compétitions nationales de football ont été suspendues tandis que les stades et les infrastructures sportives ont été fermés.

Sory Ibrahima COULIBALY

Source: l’Indépendant