ven. Oct 23rd, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Pour appliquer les mesures prises par IBK afin de contrer le COVID-19: Le RECOTRADE compte jouer son rôle de communicateur traditionnel

Le Réseau des Communicateurs Traditionnels pour le Développement (RECOTRADE) s’engage désormais à sensibiliser tous les Maliens sur les cinq mesures importantes prises par le président de la République IBK pour contrer le Coronavirus dans notre pays. L’annonce a été faite lors d’une rencontre avec les journalistes, hier, mercredi 1er avril, au Mémorial Modibo Kéïta.

Rappelons que le président de la République Ibrahim Boubacar Kéïta a pris, mardi 17 mars dernier, à Koulouba, lors d’une réunion extraordinaire du Conseil Supérieur de la Défense Nationale (CSDN) cinq mesures importantes pour préserver le pays d’une épidémie du COVID-19.

Une opportunité saisie par le RECOTRADE pour s’engager à son tour dans la lutte contre cette terrible maladie, en jouant notamment son rôle de Communicateur Traditionnel pour sensibiliser les uns et les autres partout au Mali.

Ainsi, pour faire respecter ces consignes et éviter une large propagation de la pandémie, le RECOTRADE compte mettre à contribution ses canaux de communication partout, dans les régions, les cercles et les communes.

Selon le président du Réseau, El Hadji Moctar Koné, les mesures que le président de la République a prises pour préserver le pays d’une épidémie du coronavirus concernent tous les Maliens,  » certains habitants dans nos villages pensent que ces mesures sont uniquement pour les gens qui se trouvent en ville, surtout dans la capitale malienne, alors que tout le monde peut être contaminé, partout où il se trouve ». Et d’ajouter :  » c’est pourquoi, nous allons descendre dans nos villages, hameaux, dans les profondeurs de la brousse surtout là où il n’y a pas d’hôpitaux, ni de CSCOM pour sensibiliser les citoyens. »

Au cours de cette rencontre avec la Presse, il a tenu à rappeler lesdites consignes, qui se déclinent ainsi : suspension, jusqu’à nouvel ordre, des vols commerciaux en provenance des pays touchés, à l’exception des vols cargos, fermeture des écoles publiques, privées et confessionnelles (maternelles, primaires, secondaires et supérieures) y compris les médersas, pendant trois semaines et suspension, jusqu’à nouvel ordre, de tous les regroupements publics, y compris les ateliers, les colloques les séminaires, les meetings populaires.

S’y ajoutent l’interdiction, jusqu’à nouvel ordre, des regroupements à caractère social, sportif, culturel et politique de plus de cinquante personnes, sous réserve du respect des gestes barrières (mariages, des baptêmes, des funérailles) et fermeture jusqu’à nouvel ordre des boites de nuit et bars dancings.

Concernant l’interdiction, jusqu’à nouvel ordre, des regroupements à caractère social de plus de cinquante personnes, surtout la célébration des mariages et des baptêmes, le RECOTRADE affirme que cela va de soit, en raison de l’interdiction même de ces cérémonies.  » Mais, nous sommes heureux et satisfaits des mesures prises par le président IBK et son gouvernement et on s’engage à les respecter et à œuvrer à leur vulgarisation « , at-il conclu.

Daouda SANGARE

Source : l’Indépendant