jeu. Oct 22nd, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Mahamadou Issoufou : « Oui, le virus peut tuer des millions de personnes en Afrique »

Dans un entretien exclusif accordé à France 24, le président du Niger Mahamadou Issoufou revient sur la pandémie de Covid-19 qui se propage sur tout le continent africain. Il appelle à un « plan Marshall » de la communauté internationale, afin d’aider les pays d’Afrique à pallier la crise sanitaire. Regardez l’entretien à partir de 14h15 (heure de Paris).

Dans un entretien exclusif accordé à France 24, le président du Niger Mahamadou Issoufou affirme que le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a effectivement raison lorsqu’il affirme que le coronavirus pourrait faire des millions de morts en Afrique. Aussi, le chef de l’État appelle à un « plan Marshall » de la part de la communauté internationale, afin d’aider les pays du continent à faire face à cette crise sanitaire inédite.

Le président du Niger explique par ailleurs que les dépenses engendrées par la lutte contre le Covid-19 dans son pays, conjuguées aux efforts financiers pour lutter contre le terrorisme, représentent une charge financière considérable.

Mahamadou Issoufou rejette toutefois la thèse avancée dans une note du Quai d’Orsay évoquant un possible effondrement des pays du Sahel, à la suite de la pandémie de Covid-19 sur le continent. Il demande, au contraire, un effort accru de solidarité pour que le monde post-coronavirus ne soit plus celui d’avant.

S’exprimant sur la présence française au Sahel, le président du Niger déclare ne pas craindre un retrait militaire français en raison de la pandémie – quatre premiers cas de coronavirus ayant été détectés cette semaine au sein du contingent français de Barkhane. Il se dit convaincu de l’engagement de Paris dans la lutte contre le jihadisme.

Enfin, le chef d’État confirme avoir vu des preuves de vie récentes de l’otage française Sophie Petronin, enlevée au Mali il y plusieurs années.