jeu. Mai 28th, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Face à des conditions sanitaires  » déplorables,une absence de matériels adaptés  » La CDTM invite le gouvernement « à prendre immédiatement toutes les mesures  pour assurer la protection des travailleurs 

La Centrale Syndicale Démocratique des Travailleurs du Mali (CDTM) a exprimé, hier dimanche 5 avril, dans une déclaration rendue publique, dont une copie nous est parvenue, son soutien et sa solidarité à l’ensemble des travailleurs du Mali, à ses affiliés, particulièrement les agents de santé qui sont confrontés aux conséquences de la pandémie coronavirus ou Covid-19.

Au Mali, depuis l’apparition de la pandémie du Coronavirus, le 25 mars dernier, notre pays a enregistré à ce jour, 45 cas confirmés, un guéri et 5 décès. Face à sa propagation et aux conditions de travail défavorables, la CDTM a salué la contribution héroïque des agents de santé  dans les hôpitaux, de la police, de la protection civile  et autres services. Qui, selon la Secrétaire Générale, Mme Sidibé Dédéou Ousmane,  malgré toutes les menaces, tous les risques qui pèsent sur eux, continuent d’assurer leur service de protection dans des conditions sanitaires  » déplorables avec du matériel inadapté, voire inexistant. »

Ainsi, elle a invité le gouvernement à prendre immédiatement toutes les mesures pour assurer la sécurité, la santé ainsi que la protection des travailleurs sur leur lieu de service. Dans le contexte de présence avérée de plusieurs cas de Covid-19 au Mali la Centrale déplore «  une absence de toute forme de protection sociale.  » Aussi, elle pense  » aux millions de travailleurs informels, contractuels et occasionnels qui risqueront de perdre leur emploi, car selon Guy Ryder, Directeur général de l’OIT : il ne s’agit plus d’une crise sanitaire mondiale, c’est aussi une crise grave en matière d’emplois ainsi qu’une crise économique majeure qui est en train d’avoir un impact considérable sur les populations. »

Pour Mme Sidibé Dédéou Ousmane, les soins de santé, la protection, la sécurité et la prévention sont des droits universels et dont les travailleurs ne doivent pas payer les conséquences. C’est pourquoi, elle exige de l’Etat, sans délai, de prendre des mesures complètes et substantielles pour la prévention contre la pandémie de Covid 19, la protection et la sécurité  des travailleurs, ainsi que pour la protection de leurs droits au travail, en maximisant les mesures annoncées et en assurant un équipement pour tous les services publics en  matériels de désinfection et  de protection,

La Secrétaire Générale de conclure en demandant au gouvernement, pour une application stricte des mesures de protection substantielles et adéquates dans les lieux de travail, de d’assurer l’information et la sensibilisation de toutes les couches sociales, dans toutes les langues nationales de la pertinence des mesures barrières et sur la pandémie.

Daouda SANGARE

Source: l’Indépendant