jeu. Oct 22nd, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Coronavirus : Boris Johnson admis en soins intensifs « mais pas sous respirateur »

Contaminé par le Covid-19, le Premier ministre britannique, Boris Johnson, a été admis en soins intensifs, lundi soir, où il a reçu de l’oxygène. Son entourage assure qu’il ne se trouve pas sous respirateur. Le Premier ministre sera remplacé par son ministre des Affaires étrangères, Dominic Raab, « là où nécessaire ».

Hospitalisé dimanche pour des tests complémentaires, le Premier ministre britannique, Boris Johnson, contaminé au coronavirus, a été transféré en soins intensifs lundi 6 avril, a annoncé son porte-parole.

« Au cours de l’après-midi, l’état de santé du Premier ministre s’est détérioré et, sur le conseil de son équipe médicale, il a été transféré au service des soins intensifs de l’hôpital », a indiqué le porte-parole. « Le Premier ministre a demandé au ministre des Affaires étrangères Dominic Raab (…) de le remplacer là où nécessaire », a-t-il ajouté dans un communiqué.

Michael Gove, numéro deux de facto du gouvernement, a précisé mardi les conditions dans lesquelles il était hospitalisé. « Le Premier ministre a reçu un soutien en oxygène et il reste sous étroite surveillance », mais il n’a « pas été placé sous respirateur », a-t-il indiqué sur la radio LBC.

Covid-19 au Royaume-Uni : Bojo en soins intensifs, mais « pas sous respirateur »

Le chef de la diplomatie britannique Dominic Raab s’est engagé de son côté à agir pour « vaincre le coronavirus ». « Le gouvernement va apporter toute son attention pour s’assurer que les instructions du Premier ministre, et les mesures prévues pour vaincre le coronavirus et permettre au pays tout entier de traverser ce défi, soient suivies d’effet », a-t-il déclaré sur la BBC, assurant que le chef du gouvernement se trouvaient « entre de bonnes mains » à l’hôpital St Thomas, à Londres.

Messages de soutien

De son côté, le président Emmanuel Macron a apporté son « soutien » au Premier ministre britannique, lui souhaitant « de surmonter cette épreuve rapidement ».

Source: Rfi.fr