mar. Mai 18th, 2021

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

La Synergie des organisations de la Société Civile et de la CNDH invite le ministère en charge des élections à publier les résultats bureau de vote par bureau de vote

Après la proclamation des résultats provisoires des élections législatives du 29 mars 2020, par le ministre de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation, jeudi 2 avril dernier, la Cour Constitutionnelle proclamera les résultats définitifs, ce jeudi 9 avril. Pour la circonstance, les Missions d’Observations Electorales (MOE) de la Synergie des organisations de la Société Civile et de la CNDH invitent le département en charge de l’organisation desdites élections à publier les résultats  » bureau de vote par bureau de vote  » dans toutes les 55 circonscriptions électorales.

Lors du scrutin du premier tour des législatives, qui s’est déroulé le 29 mars dernier, les Missions d’Observations Electorales (MOE) de la Synergie des organisations de la Société Civile et de la CNDH ont déployé 2.888 observateurs sur le terrain. L’objectif recherché était de mieux asseoir la transparence, la crédibilité, la sécurisation du processus électoral et la protection des différents acteurs y intervenant contre, notamment, la pandémie du Coronavirus.

Dans un communiqué conjoint des Missions d’Observation Electorale (MOE) de la synergie 2020 et de la COCEM rendu public, hier mercredi 8 avril, dont une copie nous est parvenue, elles ont rappelé que le premier tour du scrutin législatif s’est déroulé dans un contexte marqué par des défis organisationnels, sécuritaires et sanitaires.

Ainsi, pour la transparence, la crédibilité, la sécurisation du processus électoral, la mission a invité le ministère de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation à la publication des résultats  » bureau de vote par bureau de vote « , lors du premier tour des élections législatives du 29 mars 2020 et à prendre les mêmes mesures pour le deuxième tour du 19 avril 2020. Avant d’exhorter à la publication de la liste complète des bureaux de vote non fonctionnels et ceux ayant fermés avant l’heure normale.

Aussi, la MOE a demandé au département en charge de l’organisation des élections à prendre des mesures pour faciliter l’accès des bureaux de vote aux personnes à besoins spécifiques, lors du deuxième tour.

Organisations Sécuritaires et sanitaires

Sur le plan sécuritaire, les Missions d’Observations Electorales de la Synergie des organisations de la Société Civile et de la CNDH ont invité le ministère de la Sécurité et de la Protection Civile à étendre les dérogations, aux mesures de couvre-feu, aux acteurs impliqués dans le processus électoral, notamment les agents électoraux et les observateurs nationaux, les délégués de la CENI, de la Cour Constitutionnelle et de la MINUSMA.

Concernant la Santé, elles ont exhorté le ministère de la Santé et des Affaires Sociales à renforcer les mesures appropriées pour le respect des dispositions énoncées par le Conseil Supérieur de la Défense Nationale (CSDN) en date du 17 mars dernier, face à la pandémie du Coronavirus, dans tous les Centres et Bureaux de vote lors du deuxième tour des élections législatives prévu le 19 avril prochain.

Enfin, les Missions d’Observations Electorale (MOE) ont encouragé les électeurs à l’observation stricte des mesures barrières, lors du second tour, prévu le 19 avril prochain, en allant accomplir leur devoir citoyen.

Daouda SANGARE

Source : l’Indépendant