mar. Oct 27th, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Le candidat Cheick Oumar Gadjogo l’a affirmé hier en réaction à la proclamation des résultats définitifs du 1er tour des législatives:  » Je suis et resterai un Républicain. Nous serons plus fort la prochaine fois « 

C’est à la faveur d’un meeting organisé hier par le Collectif des Associations Pour le Développement du Mali (CADM) que le candidat de la Commune III aux législatives, Cheick Oumar Gadjigo a dit haut et fort qu’il restait un républicain malgré sa relégation de la deuxième à la troisième place.

Pour rappel, le ministère de l’Administration territoriale avait proclamé les résultats provisoires du 1er tour des législatives, classant ainsi le candidat Cheick Oumar Gadjigo à la deuxième place. Cependant, lors de la proclamation des résultats définitifs par la Cour Constitutionnelle, il fut relégué à la troisième place derrière la candidate du Parti SYNOUMA, Safiatou Traoré.

La raison de ce retournement de situation est due, si l’on en croit, l’un des proches du candidat, à l’annulation des voix du bureau de vote n°13 du centre Aoua Kéita de Ouolofobougou. Or dit-il,  » ce centre ne comporte que sept bureaux de vote d’après la situation des bureaux de votes et délégués en commune III ».

Pour le directeur de campagne, du candidat Cheick Oumar Gadjigo dit le Chah, il y avait la possibilité d’organiser des marches, de faire sortir du monde, de risquer qu’il y ait mort d’homme pour protester contre les résultats. Cependant dit-il,  » nous continuerons notre travail, nonobstant les difficultés et rien ni personne ne nous découragera en ce sens « .

Pour Salia Maïga, l’un des soutiens dudit candidat, atteindre cette troisième place, la toute première fois dans un scrutin, c’est encourageant.  » Demain sera meilleur « , a-t-il argué

Selon Cheick Oumar Gadjigo, c’est le lieu de faire des louanges à Dieu.  » Si les femmes du Mali ne sont pas en paix, Gadjigo ne sera pas tranquille. Ce qui s’est passé le jeudi, lors de la proclamation des résultats est une chose, mais nous nous en remettons à Dieu une seconde fois. Ne soyez pas tristes, l’on va mieux rebondir. Je sais qu’à travers votre soutien, si l’on organisait un vote à main levée, nous gagnerons. Nous resterons toujours républicains.

Mohamed HAIDARA

Source : l’Indépendant