mar. Oct 27th, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

COMMUNE I : L’affluence plus faible qu’elle ne l’était au 1er tour et les dispositifs sanitaires respectés

En commune I du district de Bamako, nous nous sommes rendus, hier dimanche 19 avril, au principal centre de vote de la circonscription, celui de Boulkassoumbougou. Malgré ces soixante-six bureaux de vote, l’affluence y était faible. De quoi redouter un taux de participation mitigé lors de ce 2e tour des législatives.

Sur place, nous avons constaté une forte présence des policiers postés à l’entrée du centre de vote, avec pour mot d’ordre de ne laisser passer que les citoyens munis de leur carte d’électeur. Un dispositif classique que l’on a retrouvé un peu partout au cours de nos investigations.

Devant certains bureaux de vote, nous avons trouvé un kit de lavage de mains et du savon. Aussi, dans l’enceinte de chaque bureau de vote, il y avait du gel hydro-alcoolique. Un dispositif par lequel il faut passer obligatoirement avant de voter.

A ce propos, nous avons rencontré le coordinateur, Moussa Sy qui précise ce qui suit : « Au niveau de ce centre, l’on peut dire qu’en ce deuxième tour des législatives l’affluence est plus faible qu’au 1er tour. Cela s’explique par le fait qu’il y ‘a beaucoup moins de candidats en lice. C’est le lieu pour moi de saluer les autorités, qui n’ont pas lésiné, cette fois-ci, sur les moyens en mettant à notre disposition et celle des électeurs une centaine de masques de protection et une quantité suffisante de gels hydro-alcooliques. Alors qu’au premier, il y avait un masque pour 5 agents. Mais, je peux vous dire que le taux de participation n’est pas fameux.  »

Pour Aboubacar Sanogo, un jeune électeur qui a choisi de voter pour la liste ADEMARPM, le député-candidat Oualy Diawara est l’homme de la situation en commune I.  » Je n’ai pas reçu un franc de sa part, mais il a aidé beaucoup de gens. C’est quelqu’un qui a laissé la porte de sa maison ouverte à tout le monde. Lorsque l’on a besoin de lui, il est immédiatement disponible. Il a également aménagé le marché de Boulkassoumbougou, doté les mosquées de haut-parleur. Sans compter l’aménagement de certaines routes. Pour moi, la réélection de Oualy ne pourra que bénéficier aux populations de Boulkassoumbougou « .

C’est le même constat dans les centres de Doumanzana et Korofina. Les dispositifs sanitaires y sont respectés, en accord avec les gestes barrières pour éviter la propagation du COVID 19.

A noter que l’affluence est plus faible partout qu’elle ne l’était au 1er tour

Mohamed HAIDARA

Source : l’Indépendant