dim. Juil 12th, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Détérioration de la situation sécuritaire dans le nord et le centre du Pays: Plus de 1000 morts dont plus de 300 civils depuis janvier 2020

La révélation a été faite par ACLED (Armed Conflict Location & Event Data Project), une organisation non gouvernementale spécialisée dans la collecte, l’analyse et la cartographie des données de conflit. Selon cette organisation, malgré la propagation du COVID-19, l’intensité des violences armées au Mali n’a pas baissé d’un cran. Parmi les victimes qui en paient le plus lourd tribut figurent les civils, essentiellement dans les régions dites du Centre.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source : l’Indépendant