sam. Oct 31st, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Après la proclamation définitive par la cour constitutionnelle des résultats du 2ème tour des législatives: L’URD demande de  » rectifier des erreurs matérielles et de la déclarer victorieuse en Communes V et VI ainsi qu’à Bougouni « 

Après l’annulation par la Cour Constitutionnelle des votes de certains bureaux en communes V et VI ainsi qu’à Bougouni, l’URD, le principal parti de l’opposition, a perdu trois sièges dans ces circonscriptions électorales. Pour être «remis dans ses droits», le parti de la poignée de main a déposé auprès de la même Cour une requête aux fins de  » rectification d’erreurs matérielles  » survenues lors de la rédaction de l’arrêt du 30 avril 2020 portant proclamation des résultats définitifs du deuxième tour de l’élection des députés à l’Assemblée Nationale.

Dans cette requête adressée à Mme le président et aux conseillers de la Cour Constitutionnelle, il ressort que le candidat déchu à l’élection des députés de la liste URD-ADEMA-PASJ-ADPMALIBA en commune V, Boubou Diallo, revendique la victoire. A cet égard, son conseil, Me Boubacar Soumaré soutient que nonobstant l’annulation des votes des 42 bureaux sur les 582 que compte la commune V,  » les vrais résultats qui découlent du nouveau calcul donnent l’alliance URDADEMA-PASJ-ADP-MALIBA victorieuse avec 50,13% contre 49,87% pour la liste RPMAPR. »

Se référant à l’article 10 du Règlement intérieur de la Cour Constitutionnelle qui stipule que  » les arrêts, les avis et les constats de la Cour Constitutionnelle peuvent faire l’objet de rectification en cas d’erreur matérielle dans leur rédaction » et que  » cette rectification est décidée après délibération des membres de la Cour Constitutionnelle, soit d’office soit à la demande de toute personne intéressée », Boubou Diallo souhaite que  » l’erreur commise dans l’arrêt du 30 avril 2020 soit corrigée et que soient déclarés élus les candidats de l’alliance URDADEMA-PASJ-ADPMALIBA. »

Idem en Commune VI du district de Bamako où le candidat Ousmane Samassekou et son conseil Me Boubacar Soumaré soutiennent que malgré l’annulation des votes des 56 bureaux incriminés dans cette circonscription, la liste URD-LDC, est celle qui triomphe.

Selon leur calcul, les résultats se présentent comme suit :  » Alliance URD-LDC 51,45%, Alliance RPM-ADEMA-PSYELEN-KOURA 48,55%. » Aussi, M. Samassekou demande-t-il à ce que soit corrigée  » l’erreur matérielle et que l’alliance URD-LDC soit déclarée vainqueur avec toutes les conséquences de droit. »

Au cours de cette conférence de presse organisée hier pour alerter l’opinion à cet effet, Me Demba Traoré, chargé de communication du parti URD, a déclaré qu’une requête du même genre a été déposée auprès du juge électoral pour rectification d’erreur matérielle dans la circonscription électorale de Bougouni où la liste RPM-URD-MPM serait, selon lui, victorieuse. Me Demba Traoré Le président de la République, Ibrahim Boubacar Kéïta

M.H

Source : l’Indépendant