ven. Sep 25th, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Raid meurtrier de Barkhane contre les groupes terroristes à  Ehamèye, à 30 km d’Intellit (Gao): Des dizaines d’assaillants abattus et des équipements saisis

C’est un important revers infligé aux groupes terroristes,  lors d’une opération de Barkhane à Ehamèye, à au moins une trentaine de kilomètres d’Intellit, dans la région de Gao. Cet autre haut lieu du terrorisme dans la zone du Gourma a fait l’objet de pressions intenses des militaires avec pour objectif d’enrayer la menace.

Les opérations ont été menées les 15 et 16 mai et se sont concentrées autour d’Ehamèye, Lelehoye et Intellit. Les frappes aériennes ont été suivies par des opérations terrestres visant l’une des principales bases terroristes de la région.

Plusieurs assaillants ont été abattus au cours des combats. Bien qu’aucun bilan précis ne soit disponible, l’on apprend qu’au premier jour de cette opération au moins une dizaine de corps sans vie de terroristes étaient visibles par endroits. Et au deuxième jour, c’est une vingtaine de corps qui semblent avoir été découverts.

Plus d’une vingtaine de motos ont été détruites ou saisies, une importante quantité d’armes et de munitions a été saisie également.

Les opérations militaires s’intensifient de plus en plus au nord mais aussi au centre du pays où les deux principales organisations terroristes se livrent une bataille de positionnement et d’occupation de l’espace.

Ainsi, le 2 mai dernier, Barkhane a mené conjointement avec les FAMa  une opération  destinée à affaiblir les groupes armés terroristes agissant dans deux zones distinctes de la bande sahélo-saharienne, notamment au sud-ouest de Gossi et le long de la frontière avec le Burkina Faso. Des frappes aériennes  y ont été couplées à l’engagement d’hélicoptères de combat et de drones.

Ces opérations ont permis de mettre hors de combats plusieurs membres de ces groupes armés terroristes et ont également donné lieu à la destruction de 5 motos ainsi qu’à la saisie d’armement, de téléphones et de matériel électronique.

Grâce à ces  opérations, le potentiel offensif des groupes armés terroristes semble de plus en plus fragiliser.

Signalons que les FAMa ont au cours d’une opération de ratissage  au centre du pays, précisément dans le secteur de Koro, démantelé un repaire jihadiste. Plusieurs assaillants ont été neutralisés et une importante quantité d’armes et de munitions ont été saisies.

Abdoulaye DIARRA

Source: l’Indépendant