dim. Mai 31st, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Cour constitutionnelle, crise sécuritaire, malaise social ambiant…: Les religieux reprennent la parole et tancent IBK

La semaine écoulée aura été celle du grand déballage et de l’interpellation du président Ibrahim Boubacar Kéita. Des dignitaires religieux en passant par des associations ou organisations politico islamiques de la place, des figures historiques du mouvement dit démocratique, tous ont, presque au même moment, tiré la sonnette d’alarme sur l’inaccessibilité d’IBK, les résultats définitifs proclamés par la Cour constitutionnelle, le malaise social ambiant et l’insécurité multidimensionnelle.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source : l’Indépendant