sam. Nov 28th, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Les fama démantèlent une base terroriste à la frontière avec le Burkina-Faso: Une trentaine d’assaillants neutralisés, 25 motos et plusieurs autres équipements saisis  

Les groupes terroristes qui sévissent le long de la frontière entre le Mali et le Burkina Faso sont de plus en plus acculés par les forces de défense et de sécurité maliennes, lors des opérations de ratissage au centre du pays et dans la zone dite des trois frontières. Au moins une trentaine de terroristes y ont été neutralisés.

Selon une source sécuritaire, l’armée malienne a, lors d’une opération menée mi-mai, non loin de la frontière avec le Burkina s Faso, mis hors de combat quelque trente terroristes. De nombreux matériels et équipements ont été saisis ou brûlés dont 25 motos, des vivres, du carburant, entre autres.

A en croire les sources sécuritaires, l’armée avait, pour cette opération, mobilisé plusieurs unités qui ont été appuyées par des hélicoptères lors des combats.

Notons que ce lourd bilan s’ajoute à un autre revers subi par les groupes terroristes dans le secteur de Kouakourou, fin avril et début mai, lorsqu’une attaque contre cette zone avait été repoussée par les FAMa. Dans leur contre-offensive, elles avaient également neutralisé plusieurs assaillants et récupéré des véhicules militaires qui avaient été enlevés par ces derniers, lors de précédentes attaques armées.

Précisons qu’au moment où nous mettons sous presse, les FAMa mènent une série d’opérations au centre du pays, notamment dans le cadre de l’Opération « Maliko ».

Au même moment, du côté français, la traque des groupes terroristes, dans le courant de ce mois, dans la zone du Gourma et dans les secteurs de Boulkessi, a également conduit à la neutralisation de nombreux assaillants. L’Etat-major de Barkhane évoque avoir neutralisé une quarantaine de terroristes. Des armes et munitions et divers autres équipements ont été saisis.

Abdoulaye DIARRA

Source : l’Indépendant