mar. Juil 14th, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Un coup dur pour les soutiens du président IBK: Le Mouvement  » Anw Bè Faso Do  » de l’ambassadeur Cheick Sidi Diarra suspend sa participation à la majorité présidentielle

Soutien aux actions du président de la République et de son gouvernement en signant  » l’Accord politique de gouvernance  » du 2 mai 2019, le Mouvement  » Anw Bè Faso Do « , dirigé par l’ambassadeur Cheick Sidi Diarra se retire du Front pour la Sauvegarde de la Démocratie, signataire de l’Accord politique de gouvernance (FSD/SAP), un engagement pris sous l’égide du Premier ministre, Boubou Cissé.

Après le rassemblement du vendredi 5 juin dernier, au Boulevard de l’Indépendance à Bamako, pour exiger la  » démission  » du président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta et la fin de son régime, ces soutiens se fissurent. A cet effet, le Mouvement de l’ancien ambassadeur Cheick Sidi Diarra vient de se retirer du Front pour la Sauvegarde de la Démocratie, Signataire de l’Accord politique de gouvernance (FSD/SAP) du 2 mai 2012.

Dans sa déclaration adressée au président du FSD/SAP, l’ancien ambassadeur Cheick Sidi Diarra a rappelé :  » nous nous référons à nos deux précédents messages respectivement du 2 juin et du 4 juin 2020, restés sans réponse de votre part. Nous venons également de prendre connaissance du communiqué publié par la majorité présidentielle suite à la marche du 5 juin 2020, communiqué signé par le FSD/ SAP. »

Et d’ajouter :  » nos responsables n’ont pas été consultés, en tant que partie prenante au FSD/SAP, avant la Déclaration d’adhésion du FSD/SAP à la majorité présidentielle. Nous n’avons pas non plus été consultés avant l’adhésion du FDS/ SAP aux deux communiqués de la majorité présidentielle. » Avant d’expliquer que la base juridique de la participation du FSD/SAP à l’action gouvernementale était liée à l’Accord politique de Gouvernance.  » Et cela n’impliquait pas l’adhésion à la majorité présidentielle « , a tenu à clarifier Cheick Sidi Diarra.

C’est pourquoi, le mouvement  » Anw Bè Faso Do  » de l’ambassadeur Cheick Sidi Diarra a indiqué sa réserve par rapport aux actes posés au nom du FSD/SAP. « Nous décidons de nous retirer du FSD/SAP et de cesser toute participation aux activités dudit mouvement à compter de ce jour 7 juin 2020 », a -t-il conclu.

Daouda SANGARE

Source : l’Indépendant