sam. Nov 28th, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Suite à des exactions commises les 3 et 5 juin au centre: L’UE exhorte le gouvernement « à faire aboutir les enquêtes  »  et à lutter contre l’impunité  » et à lutter contre l’impunité « 

Les tueries survenues dans les cercles de Douentza et Koro, les 3 et 5 juin, continuent de susciter colère et indignation de la communauté internationale, dont l’Union Européenne qui encourage  » le gouvernement à faire aboutir les enquêtes  » désormais ouvertes et à traquer les auteurs.

Elle a appelé les autorités  » à créer les conditions nécessaires pour que les circonstances exactes de ces attaques soient établies, pour que justice soit faite et pour lutter contre l’impunité de ceux qui seraient coupables de tels agissements, quels qu’ils soient « .

L’Union européenne s’est dite  » pleinement mobilisée aux côtés des Etats de la région pour la stabilité, le développement et la sécurité au Sahel « . Elle tient à préciser que  » son engagement est conditionné et repose sur le respect des droits humains et du droit international humanitaire qui sont des principes essentiels de son action « .

 » Rien ne peut justifier des abus qui ne feront que renforcer ceux-là mêmes que nous combattons  » indique l’UE. Rappelons qu’Amnesty international et des organisations de la société civile et des partis politiques ont dénoncé  » ces violations  » des droits humains et appelé à l’ouverture d’une enquête.

Le gouvernement a récemment déclaré que  » les auteurs n’ont, à ce stade, pas été clairement identifiés, même si des sources prétendent qu’ils étaient habillés en tenue de l’Armée malienne  » et annoncé avoir saisi la justice. Il s’est engagé à  » prendre des sanctions proportionnelles à la gravité de l’acte s’il s’avère que des militaires y sont impliqués…  »

A.DIARRA

Source : l’indépendant