ven. Sep 18th, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Le SAM et le SYLIMA réagissant aux propos du président de la république sur « une saine distribution de la  justice»:  » Pas un seul juge n’a été épinglé pour atteinte aux biens publics, au contraire seuls occupent ce créneau les politiques…  »  

L’adresse du président de la République Ibrahim Boubacar Kéita à la nation ne semble pas passer du côté des deux grands syndicats de la magistrature à savoir le SAM et le SYLIMA. Sa volonté d’assainir ce milieu a provoqué l’ire de ces deux syndicats qui déclarent à qui veut l’entendre  » qu’aucun magistrat n’a été épinglé pour des faits d’atteinte aux biens publics « . Par contre, tiennent-ils à préciser, seuls les politiques font régulièrement l’objet de poursuites liées à des détournements  » de biens publics « .

Lire la suite dans l’Indépendant

Source : l’Indépendant