mar. Sep 22nd, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Me Mamadou Ismaila Konaté, ancien ministre de la justice du Mali à dakarctu: « Ce qu’il faut faire pour sortir de l’impasse actuelle (…) Le Mali ne sera pas une République islamique »

Le Mali traverse des heures troubles depuis le vendredi 10 juillet 2020. Le mouvement du 05 juin Rassemblement des forces patriotiques (M5 RFP) qui a tenu son 3e rassemblement a décrété la désobéissance civile en dix points et des manifestations qui se déroulent principalement à Bamako ont fait au moins 11 morts par balle. Cette situation préoccupe au plus haut point l’ancien Garde des Sceaux, ministre de la Justice, Me Mamadou Ismaïla Konaté. Dans un entretien exclusif avec Dakaractu, l’avocat au barreau de Paris ne prend pas de gants pour dénoncer les actes qui ont mis le Mali dans cette situation d’instabilité socio-politique. De la même manière, l’ancien garde des Sceaux, qui a participé à deux gouvernements entre 2016 et 2017 avant de démissionner, conteste les dernières mesures prises par le Président Ibrahim Boubacar Keïta pour apaiser la situation. Selon ce praticien du droit, le leadership incarné par l’imam Mahmoud Dicko dans la contestation n’a pas vocation à conduire le Mali vers une république islamique. Par ailleurs, il prône un dialogue sincère et non des concertations de façade pour sortir le pays de cette impasse. ENTRETIEN…

Lire la suite dans l’Indépendant

Source : l’Indépendant