mar. Sep 22nd, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Mobilisation anti IBK : Le M5-RFP annonce un nouveau grand rassemblement pour le mardi 11 août prochain

Après l’échec consommé des négociations, le Comité stratégique du M5-RFP maintient la pression en appelant à une nouvelle mobilisation pour le mardi prochain, afin d’exiger  » la démission du président IBK et de son régime « . La décision a été prise, dans la soirée du 4 août dernier, à l’issue d’une réunion extraordinaire.

‘’ Nous avons décidé de convoquer un grand rassemblement patriotique pour le mardi 11 août prochain, dans l’après-midi, sur l’ensemble du territoire national « , a déclaré Dr Choguel Kokalla Maïga, président du Comité stratégique, à la presse, à sa sortie de la rencontre. Cette énième mobilisation, qui se veut le plus grand rassemblement jamais organisé au Mali, a pour « objectif de montrer que le combat du M5 est juste et obtiendra la victoire pour l’intérêt supérieur des Maliens ».

Pour sa réussite, le Mouvement, dont l’autorité morale est l’imam Mahmoud Dicko a, selon Choguel Maïga, réparti les membres de son comité stratégique entre les régions et les Communes de Bamako pour  » coordonner et intensifier la base sociale, sociologique et géographique de la contestation « . Car, précise Choguel,  » ll y a un fort engouement à l’intérieur du pays qui ne cherche qu’à être encadré « . La finalité de ce nouveau mode de lutte est de faire en sorte que  » les Maliens sortent le 11 août dans les régions, cercles et la diaspora pour dire leur rejet de ce régime, de façon pacifique « .

Plainte déjà déposée contre les auteurs des tueries

Le président par intérim du FSD, membre du M5-RFP, a aussi dévoilé que la plainte, annoncée contre les auteurs ou commanditaires des tueries des 10, 11 et 11 juillet derniers (23 morts, près de 200 blessés, selon le bilan établi par M5) a été déposée auprès des tribunaux nationaux. Selon lui, une seconde plainte est en voie d’être déposée à la Cour pénale internationale (CPI).  » Nous n’acceptons pas que les armes achetées par l’argent du contribuable pour équiper les FAMa afin de combattre les terroristes soient utilisées contre des Maliens aux mains nues « , s’est-t-il insurgé.

Les responsables félicitent aussi la jeunesse du mouvement pour la réussite de  » la désobéissance civile « , déclenchée le 10 juillet dernier, même s’il n’y a pas eu beaucoup d’actions, hier. Certaines sources ont confié à L’Indépendant que plusieurs jeunes du mouvement ont été interpellés puis déférés à la Maison centrale d’Arrêt.  » Ces arrestations sont faites pour casser notre élan. Mais elles ne nous décourageront pas « , a soutenu, hier, à L’Indépendant, Dr Choguel.

Un livre blanc pour expliquer l’épopée du M5

Le M5-RFP a, en outre, pris la décision de rédiger un Livre Blanc sur le sens, les étapes et la finalité de sa lutte. Il permettra d’expliquer aux missions diplomatiques, à la presse internationale, aux parlements étrangers, le combat du mouvement et de  » contrer la propagande insidieuse consistant à faire croire que le M5 est organisé autour de l’imam Dicko avec la finalité d’installer un Etat islamique au Mali « .

Les contestataires qui disent  » exiger plus que jamais la démission d’IBK et de son régime  » annoncent, par ailleurs, un point de presse pour le vendredi prochain, afin de donner plus de détails.

Moussa Sayon CAMARA

Source : l’Indépendant