mer. Sep 23rd, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Commissariat de Koro : Un duo de voleurs invétérés agrafés

Les hommes du Commissaire principal de Koro, Jean Drabo, viennent de mettre le grappin sur deux malfrats, qui écumaient la ville de Koro. Il s’agit d’un récidiviste, Ergoly Togo, et d’un certain Malick Djimdé, tous deux mis aux arrêts.

Selon une source policière, c’est dans la nuit du mardi 11 août, suite à des informations transmises par un paisible citoyen ayant requis l’anonymat, indiquant un quidam en possession d’une moto  »Sanily » de provenance douteuse, qu’une équipe du Commissariat de Koro s’est rendue au lieu indiqué aux fins d’interpellation.

La descente de police a permis d’interpeller Ergoly Togo. Conduit au Commissariat, cet homme a été identifié par les enquêteurs comme un repris de justice et multirécidiviste, élargi par la justice, au mois du Ramadan dernier.

Interrogé, il a sans détour reconnu les faits qui lui sont reprochés, indiquant que le butin a été dérobé par le chef de leur gang, du nom de Malick Djimdé, retranché à 12 km de la Commune de Koro, précisément à Worokorogni.

Une mission s’est transportée dans ce village pour cueillir le susnommé Djimdé. Par la même occasion, trois autres motos, un cadre de moto Djakarta, un téléphone portable, des bijoux et divers objets ont été également saisis dans le repaire de ce dernier.

Au cours des enquêtes, un autre citoyen de bonne foi a refilé une information selon laquelle une autre moto Djakarta a été dissimulée par le chef de la bande, Malick Djimdé, dans des buissons, sur la route de Bankass. Immédiatement, l’équipe diligentée sur les lieux y a retrouvé une moto Djakarta, couleur rouge.

Les présumés voleurs ont été mis à la disposition du Juge de Paix à Compétence Étendue de Koro, le vendredi 14 août dernier, aux fins de droit.

O. BARRY

Source: l’Indépendant