jeu. Nov 26th, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Arrestation hier à Bamako du Président de la République par des militaires: L’ONU, l’Union Africaine, la CEDEAO, la France, les USA appellent à « la libération immédiate et sans condition du président IBK»

Ils disent s’opposer à « tout changement extra constitutionnel » Ils disent s’opposer à « tout changement extra constitutionnel »

Le président de la République du Mali, Ibrahim Boubacar Keïta a été arrêté par des militaires, hier mardi 18 août, vers 16h30, heure locale, suite à une mutinerie conduite par des jeunes colonels. La communauté internationale, dans son ensemble, s’oppose à ce changement, à ses yeux, anticonstitutionnel.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source : l’Indépendant