ven. Déc 4th, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Très discret tout au long de la mutinerie ayant conduit à l’arrestation d’IBK: Le nouvel homme fort, Colonel Assimi Goita se découvre

Le Colonel Assimi Goita est le nouvel homme fort de la junte. Il dirige désormais le Comité national pour le salut du peuple (CNSP). Cet officier supérieur très discret est le Commandant du bataillon autonome des forces spéciales. Il serait issu de l’infanterie, selon une source sécuritaire.

L’homme est apparu au grand public, lors d’une réunion qu’il a dirigée, hier mercredi, au ministère de la Défense avec les Secrétaires généraux des différents départements ministériels. Il avait fait sa première apparition sur l’ORTM, dans la nuit du mardi au mercredi, lors de la toute première déclaration du CNSP.

Toutefois c’est lors de sa rencontre avec les secrétaires généraux qu’il s’est présenté en sa qualité de président du nouveau comité militaire.

Il est secondé par le Colonel Malick Diaw comme vice président. Parmi les membres de ce comité, l’on retient également, le Colonel Sadio Camara non moins ancien Chef d’Etat major de la garde nationale, réputé avoir joué un rôle décisif dans la mutinerie. Le Colonel Major Ismaël Wagué, le porte-parole du CNSP est aussi une autre figure des mutins. Il est le Chef d’Etat-major adjoint de l’Armée de l’Air. Il s’y ajoute le Général Cheick Fantamady Dembélé, autre officier supérieur de l’Armée qui a dirigé l’école de Maintien Alioune Blondin Bèye.

Il est à signaler que plusieurs autres jeunes officiers issus de divers corps de l’armée commencent à faire leur apparition aux cotés des responsables dudit comité.

A  DIARRA

Source : l’Indépendant