mar. Nov 24th, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Fermée depuis la démission d’IBK: La BCEAO Mali a rouvert les portes de ses agences hier 

La Direction nationale de la BCEAO- Mali a ouvert ses portes, hier lundi 24 août, après environ une semaine de fermeture suite à la démission du président de la République et de son régime. Joint par téléphone, le Directeur national, Konzo Traoré a confirmé cette reprise qui sera effective dès ce mardi.

Cette reprise des activités de la Banque centrale est un grand  » ouf  » de soulagement pour les responsables des banques et établissements financiers et les opérateurs économiques maliens, voire la population entière qui s’inquiétait des conséquences d’une telle mesure.

Heureusement, dans la matinée, l’agence principale de l’institution d’émission de l’UEMOA a ouvert ses portes pour reprendre ses activités. Le Directeur national de la BCEAO, Konzo Traoré a confirmé cette réouverture.  » Aujourd’hui c’est pour actualiser notre système, demain ce sera la reprise normale  » a-t- il confirmé.

Il faut souligner qu’en plus de l’agence principale de Bamako, la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest dispose des agences secondaires à Mopti et à Sikasso qui permettent aux banques d’accéder à des ressources financières pour leurs activités quotidiennes. En effet, ces banques locales ont leur fonds déposés auprès des guichets de la BCEAO. Celle-ci, suite aux instructions du gouverneur Tiémoko Meyliet Koné, avait décidé de fermer ses agences jusqu’à nouvel ordre. Une situation qui a créé l’émoi des acteurs économiques car faisant planer sur notre pays un risque de blocage économique et financier. Déjà, dans un entretien (voir ci-dessus) qu’il nous a accordé hier, le président du CMTR insistait sur ce risque d’absence de transactions financières internationales qui menaçait les importations de notre pays.

YC

Source : l’Indépendant