ven. Sep 18th, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Fin de 3 jours de discussion entre le CNSP et la délégation de la CEDEAO conduite par Goodluck Jonathan: La junte accepte d’alléger  » les conditions de sécurisation » d’IBK

Les chefs d’Etat se prononceront ce mercredi sur la levée des sanctions

Les discussions entre la junte militaire et la délégation de la CEDEAO conduite par l’ex-président Nigérian Goodluck Jonathan ont pris fin, hier lundi à Bamako, sans  » décision finale relative à la transition  » mais avec l’acceptation des mutins d’alléger  » les conditions de sécurisation  » du président déchu. En outre ce dernier aura la possibilité d’aller se faire soigner et revenir quand il veut. La CEDEAO, qui annonce un sommet pour ce mercredi, pourrait, en contrepartie, alléger voire lever son embargo sur Mali.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source : l’Indépendant