mar. Nov 24th, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Championnat national de cyclisme 2020: Yaya Diallo dit Bô conserve sa couronne en individuel  

La commune rurale de Nièna, berceau du cyclisme malien, a abrité l’édition 2020 du Championnat national de Cyclisme. Organisé par la Fédération Malienne de Cyclisme (FMC), en partenariat avec la Sotelma-Malitel, sous le règlement de l’Union Cycliste Internationale (UCI), la course contre la montre individuelle a été remportée par Yaya Diallo dit  »Bô » et celle dite  »par équipe » a été remportée par Sikasso A.

Les habitants des 44 villages de la commune rurale de Nièna sont sortis massivement pour magnifie cette édition. Comme à l’accoutumée, la première étape était relative à une course contre la montre individuelle, sur une distance de 10 km. La seconde étape était une course contre la montre, par équipe, sur une distance de 16 km.

Ce championnat national était ouvert, sur invitation, aux équipes des ligues régionales et du district de Bamako. Le nombre de cyclistes par équipe est limité à six aux maximums et à trois aux minimums au départ de l’épreuve par équipe.

Au départ de la course contre la montre individuelle, ils étaient 83 cyclistes à prendre le départ sur une distance de 10 km. A cette épreuve, le jeune Yaya Diallo de la ligue de Sikasso A, Champion du Mali 2019 en individuelle, a pédalé plus vite que les autres, conservant ainsi son titre. Il s’est classé premier en 12’48’40. Il a été suivi par Sidiki Diarra, de la ligue de Sikasso B en 14’10’61 et de Moussa Togola, en 14’32’19, de la ligue de Bamako C.

A la course contre la montre par équipe, 14 équipes ont rivalisé sur une distance de 16 km. Et le classement s’est effectué à partir de l’addition des trois premiers temps.

A cette épreuve collective, l’équipe du Champion 2020, en individuelle, Sikasso A s’est classée première avec 19’52. Elle a été suivie par l’équipe de Sikasso B, en 21’47 et l’équipe de Bamako A, qui complète le podium en 22’07.

Les 10 premiers de la course contre la montre individuelle et par équipe ont tous été primés. La gamme des prix allait de 65.000 à 10.000 FCFA. Très ému de la réussite de cet évènement, le président de la Fédération Malienne de Cyclisme, Amadou Togola, a souligné que la délocalisation de ce Championnat est le signe du progrès de ce sport et enrichit le calendrier de la Fédération.

 » Nous avons commencé ce matin par les épreuves de la course contre la montre individuelle et ensuite le public a été gratifié de la course contre la montre par équipe. Deux épreuves qui nous ont permis d’apprécier les vraies valeurs des cyclistes, car chacun, individuellement ou en équipe, était face à son chrono. C’est dire combien ces épreuves sont nécessaires pour la performance des cyclistes « , a-t-il fait savoir.

Il a, par ailleurs, adressé ses vives reconnaissances au département de la Jeunesse et des Sports et a rendu un vibrant hommage à la Commission d’organisation de Nièna qui, selon lui, n’a ménagé aucun effort pour réserver un accueil chaleureux aux différentes délégations.

S’adressant aux cyclistes, il les a exhortés à la loyauté, à la bravoure et à l’esprit d’équipe pour que vive le Mali.  » Je salue votre élan patriotique avec l’ambition de faire du vélo un sport effectif de premier rang au Mali ».

Le Champion du Mali en individuelle, Yaya Diallo, a salué l’initiative de la Fédération Malienne de Cyclisme pour cette délocalisation du championnat.  » Je suis un rouleur fait et cette course convient parfaitement à mon profil. J’invite les autres à redoubler d’effort.

Abdoul DEMBELE * Envoyé spécial

Source : l’Indépendant