jeu. Oct 22nd, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Gestion de la transition: Le CDP-Mali Kura propose «une transition d’une durée minimum de 12 mois, dirigée par un civil»

Le Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP Mali-Kura), un parti politique créé en 2014 et présidé par Diouly Birahima Sidibé, n’est pas resté en marge de la situation socio politique du Mali. Le parti propose la suspension de la Constitution du 25 février 1992 et l’adoption d’une nouvelle loi fondamentale consacrant l’avènement de la 4è République. En outre, il propose un président de la transition assisté par un vice-président, une Assemblée constituante, la Cour constitutionnelle, la Cour suprême, le Médiateur de la République.

Le CDP considère que le recouvrement de l’ensemble du territoire national et le renforcement de l’unité nationale doivent figurer en bonne place dans la feuille de route de la Transition. Il préconise aussi la révision du fichier électoral, la loi électorale et la charte des partis. Le CDP Mali Kura veut une transition d’une durée minimum de 12 mois, afin de poser les jalons d’un Mali nouveau avec des institutions fortes, dotées de la légitimité populaire. Le parti CDP Mali-Kura déclare que  » la transition doit se consacrer à la mise en place des institutions démocratiques « . A cet effet, il lance un appel pressant au CNSP à œuvrer afin que les sanctions imposées par la CEDEAO au Mali soient levées et qu’elle accompagne le Mali pour une transition réussie. Avant d’en appeler à la responsabilité du CNSP pour réduire la souffrance des Maliens en cette période difficile.

F.C

Source : l’Indépendant