lun. Oct 19th, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Pr Younouss Hamèye Dicko au lancement de ‘’l’alliance pour une transition intelligente et réussie (ATIR):  » Nous veillerons à l’application stricte de la Charte de Transition et elle doit respecter les 18 mois « 

Conscients de la nécessité de relever ensemble les multiples défis auxquels le pays fait face, des partis politiques et des regroupements se sont rassemblés au sein d’une plateforme dénommée  » Alliance pour une Transition Intelligente et Réussie (ATIR) « . Dirigée par le Rassemblement pour le Développement et la Solidarité (RDS) du Pr Younouss Hamèye Dicko, elle veut jouer un rôle dans la gestion d’une transition réussie pour le retour à l’ordre constitutionnel normal. Cela, à travers la signature et la mise en œuvre effective d’un Accord Cadre pour une Transition Réussie.

L’Alliance pour une Transition Intelligente et Réussie (ATIR)  » est une nouvelle plateforme composée de responsables politiques, de regroupements et mouvements associatifs, qui a lancé, le samedi 3 octobre dernier, à la Maison des Aînées de Bamako, ses activités. L’objectif de ce nouveau rassemblement est de s’organiser pour faire face à la situation actuelle du pays, afin de sauvegarder le Mali.

Selon son président, Pr Younouss Hamèye Dicko,  » notre pays n’a plus droit à l’erreur  » ! C’est pourquoi, il a averti que l’ATIR sera vigilante, toute la durée de la Transition afin que l’embargo de la CEDEAO ne touche pas aux moyens et capacités de défense du Mali, comme cela s’est passé en 2012.  » Elle veillera à la bonne application stricte et à la bonne réalisation des décisions issues de la Concertation Nationale des 10, 11, et 12 Septembre 2020, à l’application des résolutions issues du Dialogue National Inclusif (DNI), en ce qui concerne: la Sécurité, l’intégrité territoriale, la bonne Gouvernance, l’Education, la Santé, l’Agriculture et la tenue des élections législatives avant l’élection présidentielle « , a-t-il martelé. Pour Pr Younouss H. Dicko, un des fervents soutiens de l’ex-président IBK, la Plateforme, outre son Accord Cadre, se dotera d’un statut et d’un Règlement Intérieur afin accompagner positivement la Transition, en toute liberté, en toute objectivité et en toute souveraineté.  » Surtout cette Transition doit respecter la durée de 18 mois « , a-t-il clamé. Aussi, pour ses responsables, l’objectif général de l’Alliance pour une Transition Intelligente et Réussie (ATIR) est d’avoir un regard critique sur toute proposition ou projet de loi entrepris par le gouvernement et le Conseil National de Transition, de favoriser la collaboration avec les organes de la Transition en créant un espace de dialogue pour une gestion consensuelle de ladite Transition et d’attirer l’attention des organes de la Transition, à travers des communiqués, déclarations ou conférences de presse, en cas de violation fondamentale des textes en question (Constitution du 25 février 1992 et La Charte de la Transition ). S’y ajoutent, selon ATIR, des propositions de pistes d’amélioration de la sécurité, la santé, l’éducation, l’agriculture, la réorganisation du territoire, la contribution à l’amélioration du code électoral positif, conformément aux résolutions issues du DNI, la participation à l’organisation d’élections générales (Présidentielle et Législative) et l’incitation au respect strict de la durée de transition. Notons que les membres des organes de l’Alliance pour une Transition Intelligente et Réussie (ATIR) peuvent être candidats aux prochaines élections générales (présidentielle et législative), selon une décision motivée de la Conférence des présidents.

Daouda SANGARE

Source : l’Indépendant