mar. Oct 27th, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Soutien à la transition politique au Mali: L’Union Européenne promet une aide budgétaire de près de 40 milliards de FCFA et un appui pour l’organisation des élections prochaines

Pour une transition réussie, la communauté internationale a réaffirmé, vendredi, son engagement à accompagner le Mali. Ainsi, l’Union Européenne a annoncé l’octroi d’une une aide budgétaire d’environ 40 milliards de FCFA. De son côté, l’Union Africaine entend apporter aussi des mesures d’accompagnement aux nouvelles autorités du pays.

Alors que les tractations sont en cours pour la formation du gouvernement de transition, le Mali peut déjà compter sur le soutien de la communauté internationale. Le Premier ministre de la transition, Moctar Ouane, a accordé, vendredi, une audience à l’ambassadeur de l’Union Européenne au Mali, Bart Ouvry.

 

Au cours de cette rencontre, le Chef de la Délégation de l’Union Européenne a évoqué le portefeuille de la coopération UE-Mali, qui couvre divers domaines stratégiques : les infrastructures, l’agriculture, la sécurité alimentaire, l’Etat de droit, l’amélioration de la bonne gouvernance, l’aide budgétaire, la réforme des finances publiques, la migration, les questions de paix, de défense et de sécurité…

 » J’ai souligné notre disponibilité pour accompagner la transition. Un certain nombre de dossiers a été soulevé. Par exemple la route de Tombouctou, la préparation des élections et le retour de l’Etat sur tout le territoire national « , a déclaré le diplomate européen à la presse, faisant référence à la construction de la route Bourem-Kidal et l’achèvement de la route Goma-coura-Tombouctou aux fins de lever les obstacles constatés.

Ce n’est pas tout : il a aussi annoncé le soutien de son institution à la transition politique au Mali à travers  » l’octroi prochain d’une aide budgétaire de 60 millions d’euros (39.300.000.000 FCFA) « . Un appui pour soutenir l’organisation des élections prochaines a été aussi promis.

« Aider le Mali à r « Aider le Mali à retourner à l’ordre constitutionnel »

Par ailleurs, notons que le même jour le Chef du Gouvernement malien a rencontré également le représentant de l’Union Africaine au Mali, Pierre Buyoya. Ce dernier s’est réjoui du progrès obtenu ces derniers jours à travers la publication officielle de la Charte de la Transition, qui réaffirme, selon lui,  » l’engagement du Mali quant à la prise en compte des recommandations de la CEDEAO « .

Ainsi, il a exprimé la disponibilité totale et entière de l’Union Africaine à accompagner la Transition.  » Nous attendons la mise en place des institutions de la Transition pour discuter de ce qu’on peut faire pour aider le Mali à retourner à l’ordre constitutionnel dans le meilleur délai. Nous avons cette expérience et nous l’avons fait ici même en 2012 ainsi que dans d’autres pays « , a indiqué le diplomate. Soulignons qu’au cours des échanges entre le visiteur et le Chef du Gouvernement, plusieurs sujets ont été abordés. Il s’agit, entre autres, de la consolidation de la coopération entre le Mali et l’organisation africaine, la mise en œuvre de l’Accord de paix issu du processus d’Alger, ainsi que les mesures d’accompagnement que l’UA compte apporter au Mali pour une Transition réussie. Pour sa part, lors de ces deux audiences, le Premier ministre de la Transition, Moctar Ouane, a rassuré ses hôtes quant au serment du Gouvernement du Mali à honorer ses engagements émis dans la feuille de route pour une transition réussie. Il a également exprimé sa volonté de poursuivre et de renforcer les liens qui unissent le Mali et la communauté internationale.

Sory Ibrahima COULIBALY

Source : l’Indépendant