lun. Oct 26th, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Suite à sa libération par le CNSP, le 7 octobre dernier: Moussa Timbiné reçoit plusieurs visiteurs dont Dr Choguel Kokalla Maïga et son challenger lors des législatives, Baba Nadio

Après sa libération, l’ancien président de l’Assemblée nationale, Moussa Timbiné reçoit plusieurs  » visites de courtoisie  » à son domicile. Parmi ces visiteurs figurent ses ex-opposants politiques dont Dr Choguel Kokalla Maïga et Baba Nadio, son challenger lors des dernières législatives.

La maison de l’ex-président de l’hémicycle ne désemplit pas après son  » élargissement  » par la junte, le 7 octobre dernier. Moussa Timbiné, qui n’aura passé que trois mois et sept jours à la présidence du parlement, reçoit, en effet, depuis sa libération de nombreux visiteurs dont ceux de son parti politique, mais aussi certains du bord opposé.

Dr Choguel Kokalla Maïga, qui préside le comité stratégique du M5-RFP, fait partie des personnalités politiques reçues, le 11 octobre dernier, par l’ex-président de l’Assemblée nationale. Cet ancien porte-parole du gouvernement IBK devenu un opposant farouche à son régime [celui de IBK] place sa visite dans un cadre  » social  » et non  » politique « .  » Nous devons éviter de confondre l’adversité politique et les relations sociales « , a-t- il déclaré en révélant que  » Moussa Timbiné est [son] neveu « .

Cette figure de la contestation du M5, dont les actions ont été déterminantes dans la chute d’IBK et de son régime, dit assumer ses convictions.  » En juillet 2020, au plus fort de la lutte du M5-RFP contre le régime de IBK, lorsque j’ai été arrêté, après ma libération, il (Moussa Timbiné) était venu me saluer en famille « , a rappelé le président du comité stratégique de la coalition contestatrice. L’ex-détenu, interpellé le 18 août par des mutins, a reçu aussi la visite de son challenger lors des dernières législatives. Baba Nadio, dont la liste a été écartée par la Cour constitutionnelle au profit de celle conduite par Moussa Timbiné s’est, en effet, rendue, le 12 octobre, chez l’ancien président de l’Assemblée nationale. Cette visite de  » solidarité  » intervient après une longue période assez tendue entre les deux personnalités. Baba Nadio, qui se sentait dépouillé de sa victoire aux législatives, avait même menacé à l’époque d’aller récupérer son siège à l’Assemblée nationale au détriment de Moussa Timbiné. Ce dernier a aussi reçu la visite de plusieurs cadres du parti RPM, dont Dr Bocary Tréta, Me Baber Gano, Mahamane Baby et Mme Haïdara Aïssata Cissé dite Chato du parti UM-RDA. La victoire de Moussa Timbiné aux législatives après l’arrêt de la Cour constitutionnelle, puis son élection à la présidence de l’Assemblée au détriment du candidat désigné de son parti font partie des éléments déclencheurs de la mobilisation anti-IBK.

En pleine contestation conduite par le M5-RFP et son autorité morale, l’ex-président du parlement n’avait pas hésité à qualifier  » les marcheurs de jihadistes « . Il a été arrêté dans la matinée du 18 août dernier par les militaires, qui ont renversé le même jour le régime de IBK. Les détenus civils et militaires, rappelons-le, ont été tous relâchés le 7 octobre dernier par le CNSP, qui précise qu’ils  » restent, toutefois, à la disposition de la justice pour toutes fins utiles « .

M.S.C

Source : l’Indépendant