jeu. Oct 22nd, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Campagne agricole 2020-2021 à l’office du Niger: La production annuelle s’annonce prometteuse

Dans le cadre de la supervision de la campagne agricole 2020-2021, une forte délégation de la Direction générale de l’Office du Niger s’est rendue le lundi 12 octobre successivement, dans les zones de production de Ké-Macina, de Kolongo et de M’Béwani. Lors de cette tournée, le constat a été rassurant : la production pour la campagne agricole 2020-2021 s’annonce prometteuse.

C’est aux environs de 7h 30 minutes, ce lundi, que cette forte délégation de supervision de la campagne agricole, conduite par le Président-Directeur Général de l’Office du Niger, Abdoul Karim Konaté a quitté ses locaux à Ségou pour se rendre dans ses différentes zones de production. A Ké-Macina, les objectifs du plan de campagne agricole étaient de 10.600 hectares en casier et 250 hectares en hors casier pour une production attendue de 68.000 et 1 350 tonnes, les rendements étaient de plus 6 tonnes par hectare en casier et plus de 5 tonnes par hectare en hors casier. Dans la zone de production de Kolongo, les objectifs de superficie étaient de 17. 845,59 ha en casier, 2 207,26 ha en hors casier, 4 542,590 ha à SosséSibila et 1000 ha en contre saison. La production totale attendue est de 98.293,150 tonnes de riz paddy, dont 72.122,310 tonnes en casier, 11.345,320 tonnes en hors casier, 15.035,973 tonnes à Sossé-Sibila et 5 300 en contre saison.

A M’Béwani, la prévision en casier est de 23.060 hectares pour un rendement de 6,5 tonnes à l’hectare, soit une production attendue de 149.890 tonnes et celle en hors casier est estimée à 960 hectares pour un rendement de 5,500 tonnes à l’hectare, pour une production attendue de 5 280 tonnes. Lors de cette tournée, la délégation a visité la nouvelle salle de réunion de la zone de production de Ké-Macina, le champ de production et d’utilisation de la fumure organique de Souleymane Coulibaly, le champ semencier de Daouda Sawadogo et a assisté à une scène de battage chez Tièkoura Coulibaly et à une scène de moisson de riz chez Ousmane Sawadogo.

900.000 tonnes de riz paddy attendues

Rappelons que, pour la campagne agricole 2020-2021, dans la zone Office du Niger, la quantité d’intrants était estimée entre 32.000 et 33.000 tonnes. Sur cette quantité, le gouvernement avait prévu de subventionner 25.000 tonnes. Et, compte tenu de la conjoncture, cette quantité a été revue à la baisse et l’Office a obtenu 12.500 tonnes. Malgré ce retard accusé dans la fourniture de cautions de subventions d’engrais, la physionomie de la campagne agricole 2020-2021 s’annonce prometteuse dans les trois zones de production (Ké-Macina, Kolongo et M’Béwani) visitées par la délégation du Président-Directeur Général de l’Office du Niger, Abdoul Karim Konaté. Cette situation favorable, selon les agriculteurs, est due aux ‘’efforts que la Direction Générale de l’Office du Niger a consacrés dans l’entretien des réseaux hydrauliques. A ceci s’ajoutent une abondante pluviométrie et un meilleur suivi du calendrier agricole’’. L’objectif de la campagne agricole 2020-2021 est unr production de 900.000 tonnes de riz paddy. Au cours des visites, les directeurs des zones de production ont eu à rassurer la délégation que cet objectif sera atteint  » vu la physionomie des différents champs visités « . Le délégué général des exploitants agricoles, Abdoulaye Daou, s’est dit satisfait de l’état d’évolution des cultures malgré la forte pluviométrie.  » Grâce aux travaux d’entretien des réseaux hydrauliques, les objectifs du plan de campagne seront atteints. J’exhorte les agriculteurs à redoubler d’effort « . Partout où elle est passée, la délégation a constaté avec bonheur l’état végétatif rassurant. De quoi réjouir le PDG Konaté qui a demandé ‘’plus d’engagement aux paysans afin de maintenir le cap jusqu’à la fin de la campagne. Pour le grand bonheur de tous.’’’

Abdoul DEMBELE, envoyé spécial

Source : l’Indépendant