dim. Oct 25th, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Les administrateurs civils au premier ministre, hier, après avoir battu le pavé: «Nous dénonçons avec colère la libération de 200 terroristes aux mains maculées de sang malien au profit d’otages occidentaux et d’un seul compatriote»

«Nous Exigeons la libération de tous les otages civils et militaires dans les meilleurs délais»

Venus de partout du Mali pour réclamer la libération de leurs collaborateurs, détenus en otage depuis des années, les administrateurs civils, les représentants de l’Etat et les travailleurs du ministère de l’Administration Territoriale ont battu le pavé, hier, jeudi 15 octobre, à Bamako, pour la première fois dans l’histoire du syndicalisme au Mali. En marge de cette marche historique, les manifestants ont remis une motion de déclaration conjointe des syndicats de la Plateforme d’action commune (SYNAC, SYLTMAT, SYNTRACT et CS-ADR) au Premier ministre, Moctar Ouane. Occasion pour les syndicats de demander la libération de tous les otages civils et militaires dans les meilleurs délais.

Lire la suite dans l’Indépendant

Source : l’Indépendant