mar. Déc 1st, 2020

UNE NATION QUI LIT EST UNE NATION QUI GAGNE

Classement des 200 premières Banques Africaines 2020: La BDM-SA gagne 20 places par rapport à 2019 et se hisse au 145ème rang

En passant de la 165ème en 2019 à la 145ème place cette année dans le classement des 200 premières banques africaines réalisé chaque année par le magazine Jeune Afrique, le Groupe de la BDM-SA confirme ses progrès constants au service du Mali et de la sousrégion. Dirigé par Bréhima Amadou Haïdara, le Groupe bancaire a enregistré un résultat bénéficiaire de 18,868 milliards de FCFA et un total bilan de 1 179, 293 milliards de FCFA au 31 décembre 2019. Il effectue ainsi l’une des meilleures progressions de l’année dans ce classement de référence et conforte, par la même occasion, sa position de première banque du Mali en se positionnant de loin devant les deux autres banques locales classées.

Le classement des 200 premières banques africaines, effectué chaque année par Jeune Afrique, est un outil de référence pour les acteurs économiques du continent en général et pour le secteur bancaire en particulier. Pour cette année encore le Groupe BDMSA (BDM, BDU-Bissau, BDUBF et BDU-CI et BDM France) est la première banque de notre pays à y figurer. Elle occupe la 145ème place contre 165 l’année dernière, soit un gain de 20 places. Ce niveau d’ascension remarquable pour la première banque du pays est la résultante des performances qu’elle ne cesse d’engranger, ces dernières années, sous la conduite de son Président du conseil d’administration, l’ancien Premier Ahmed Mohamed Ag Hamani et du Directeur général, Bréhima Amadou Haïdara. Les deux personnalités, connues pour leur rigueur, entourés de cadres dévoués et compétents, poursuivent inlassablement les efforts d’expansion sur le plan national avec la couverture de plusieurs zones d’activité économiques à Bamako et dans les régions, mais aussi dans la sous-région ouest africaine avec l’ouverture des filiales portant le label de Banque de développement de l’Union (BDU). Que ce soit au niveau du Groupe qu’à celui de la banque mère, les résultats ne cessent de progresser. Ce classement s’appuie sur les comptes annuels arrêtés au 31 décembre 2019 qui ont vu la BDM-SA réaliser un résultat d’exploitation bénéficiaire de 13,544 milliards de FCFA contre 9,794 milliards de FCFA en 2018. Quant au Groupe BDM (BDM SA et Filiales), le résultat d’exploitation se chiffre à 18,868 milliards de FCFA pour l’exercice 2019 contre 14,123 milliards de FCFA pour l’exercice précédent. Tandis que celui du Groupe est passé de 1 043,892 milliards à 1 179, 293 milliards de FCFA pendant la même période. Le total de bilan de la banque mère a franchi le cap de 1000 milliards de FCFA au terme du premier semestre 2020. Des résultats salués à leur juste valeur par le Conseil d’Administration qui, lors de ses sessions, a félicité la Direction Générale et l’ensemble de l’encadrement supérieur du Groupe et le personnel pour leurs efforts et leur engagement constant au service de son institution. Il faut souligner qu’avec un tel niveau de classement de 145ème sur les 200 premières banques de l’Afrique, le Groupe BDM-SA fait l’honneur au secteur bancaire malien. Les deux autres banques maliennes classées arrivent au 179ème rang (Ecobank-Mali) et 185ème rang (BOA-Mali). Ce classement continental reste dominé par la sud-africaine Standard Bank Group qui est l’une des cinq banques de ce pays classées parmi sur les six premières africaines. Attijariwafa Bank, premier groupe bancaire marocain, occupe la 7ème place. Outre ce classement de Jeune Afrique, la BDM-SA fait partie des cinq premiers Groupes bancaires de la zone UEMOA et des 30 premières banques africaines à fort impact régional de  » Financial Afrik « .

YC

Source : l’Indépendant